Accueil > L’Association au5v > Qui sommes-sous ? > Les Assemblées Générales

Compte rendu AG 2015

publié le : 13 novembre 2015.

L’assemblée générale s’est déroulée le 15 mars 2015 à Senlis avec un programme festif puisque l’association fêtait ses 10 ans d’activité !
A cette occasion, l’AU5V invitait tous ses adhérents à la projection du film "Wajda", un drame saoudien réalisé par Haifaa al-Mansour, sorti en 2013, primé à de nombreuses reprises et dans lequel il est question de vélo et d’émancipation.

COMPTE-RENDU de L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

Les adhérents de l’au5v, Association des Usagers des Voies Vertes et Véloroutes des Vallées de l’Oise, se sont réunis en Assemblée Générale ordinaire le dimanche 15 mars 2015 à Senlis.

La séance commence à 15 heures.
À l’Assemblée de ce jour, 49 membres à jour de cotisation sont présents ou représentés (22 présents et 27 représentés par mandat).

Président de l’assemblée : Eric Brouwer
Secrétaire de séance : Dominique Baube
Membres du Bureau présents : Claude Poitout, Secrétaire ; Valérie Bert, Vice-présidente

1) Rapport moral et d’activité

Lecture est faite du rapport moral et d’activité de l’année 2014 par Eric Brouwer, rapport que Claude Poitout complète au travers de quelques commentaires.

Voir rapport moral et d’activités en annexe.

Dans la salle, les représentants des antennes locales de Chantilly (Pierre Béchet), de Lamorlaye (Thierry Roch), de Compiègne (Alexandre Hennequin), de Pont-Sainte-Maxence (Valérie Bert) et de Senlis (Eric Brouwer) rapportent leur travail de l’année, les difficultés, les avancées.

La qualité et l’intérêt du travail de Mathias Vadot sur l’observatoire (des mobilités actives dans les 20 villes de l’Oise de plus de 5000 habitants) est souligné car il permet de prendre / reprendre contact avec certaines communes et de les sensibiliser à cette thématique.
Il est indiqué que la conférence-débat consacrée à la présentation des résultats de cet observatoire aura lieu le 23 avril après-midi à l’IUT de Creil.

Eric Brouwer annonce que la Fête des voies vertes aura lieu cette année le 27 septembre 2015 à La Chapelle-aux-Pots, où 12 km de voie verte ont été ouverts et 14 autres km le seront d’ici cet été.

En conclusion, l’AU5V peut se féliciter de la progression, en ces 10 années, du nombre d’adhérents (le 1000ème accueilli en cette année 2014) et du travail réalisé, mais il n’y a pas suffisamment de personnes qui s’investissent dans l’association, dont le bon fonctionnement demanderait plus de bénévoles disponibles.

Aucune question ni aucune remarque dans la salle n’étant exprimée, le rapport moral et d’activité est ensuite soumis au vote.
Résultat du vote :
Le rapport moral et d’activités est adopté à l’unanimité.

2) Rapport financier

Le rapport financier est lu par Thierry Roch, en l’absence de Patrice Voquer, le Trésorier.
Les comptes d’exploitation 2014 de l’AU5V indiquent un total de recettes de 77.938 € et un total de dépenses de 70.385 € (respectivement 42.869 € et 35 316 € hors contributions volontaires en nature).
Soit un résultat positif de 7.553 €.
Ce bon résultat, exceptionnel pour l’association, est dû à bonne gestion de nos ressources, notamment au travers des grosses opérations, dont celle financée par le Fonds Social Européen (diganostic des VVV de Picardie) et celle en cours dans le cadre de l’observatoire des mobilités actives dans les villes de l’Oise, pour lesquelles nous avons limité nos investissements au minimum.

Le bilan financier s’équilibre à 13.447,52 € (actif et passif), et montre que nos fonds propres se montent maintenant à environ 20% de nos charges annuelles, ce qui, sans être important, donne un peu de sécurité à l’association.

Dans la salle, une question est posée concernant les sources de subventions. Il est répondu par Eric B. que les sommes allouées par les collectivités territoriales d’une part, et par les municipalités d’autre part, s’élèvent à un total à 7.214 €, dont 2.300 € du CG60 (fonctionnement 300 €, Oise Verte et Bleue 1.000 €, Fête des Voies Vertes 1.000 €), 1.402 € de la Région Picardie pour la Fête des Voies Vertes, et 4.522 € qui se répartissent en subventions diverses des communes de Senlis, Chantilly, Creil, Pont-Ste-Maxence, Clermont, Courteuil, St-Leu-d’Esserent, Montataire, et Villers-St-Paul.
Une autre question concerne la mise à disposition gratuite de biens, à laquelle il est répondu que, en dehors des heures de bénévolat qui sont valorisées, les frais de déplacement inclus dans ce montant sont des frais pour lesquels les bénévoles établissent une note de frais (apparaissant en charge/recettes) tout en renonçant au remboursement de ces frais (ce qui constu-titue alors un don qui apparaît également en produit/dépenses). Ces dons sont déductibles des impôts sur le revenu des intéressés...

Sans autre question ni remarque dans la salle, le vote du rapport financier pour l’année 2014 est soumis au vote de l’assemblée.
Résultat du vote :
Le rapport financier est adopté à l’unanimité. Quitus est donné au Trésorier pour sa gestion des comptes de l’association. L’assemblée approuve l’affectation en report à nouveau (fonds propres) du résultat de l’exercice 2014.

3) Élections au Conseil d’Administration

Il est rappelé que les administrateurs sont élus pour 2 ans.
Sont candidats pour le renouvellement de leur mandat (élus en 2013) Philippe Prins, et Frédéric Schneider.
Thierry Roch se présente comme nouveau candiddat.
Résultat du vote :
Les trois candidats sont élus à l’unanimité.

4) Les projets de l’association

a) Les ateliers de réparation de Creil, de Pont-Sainte-Maxence (en place) et de Senlis (en projet)
Questions dans la salle :
L’atelier de Creil : quels sont les jours où l’atelier est ouvert ?
Eric Brouwer répond que les horaires figurent sur le site de l’AU5V et sur le dépliant vert, et précise qu’il y a une permanence le jeudi après-midi grâce à Yves et André (2 cyclistes également membres de l’URCC, retraités ) et le samedi matin grâce Olivier et Frédéric, en alternance.
Evelyne Pionneau ne peut s’engager sur toutes les dates mais, pour certaines, elle veut bien venir ponctuellement si cela est possible d’établir un planning. Elle ajoute que la présence d’une femme pour cette activité est importante. Elle fait elle-même des réparations sur les vélos depuis très longtemps.
Concernant le projet d’atelier vélo à Senlis, l’idée est évoquée de l’aménager dans un ou plusieurs anciens wagons, sur l’ancienne voie ferrée. François Drouin, Régis Race et Dominique Baube se proposent d’étudier la faisabilité de cette solution.

b) Le projet avec le partenaire Décathlon
En partenariat avec Décathlon (convention signée le 9 mars) il y aura le stand de l’AU5V à 3 occasions, pour lesquelles Eric Brouwer appelle les volontaires pour :

  • le 18 avril toute la journée : journée vélo Décathlon (C’est aussi la fête du printemps à Pont Sainte-Maxence, quartier des Terriers)
  • le 6 juin : promotion de la fête du vélo
  • 12 et 13 septembre : Vital Sport

Par ailleurs, auront lieu prochainement :

  • 12 avril : accompagnement des Franciliens boucle 4 du PNR au départ de la gare de Luzarches
  • 23 mai : stand d’information + marquage des vélos à Crépy-en-Valois
  • 31 mai : brocante à Val d’Aunette à Senlis, et la fête au Poteau à Pont-Ste-Maxence
  • 13 juin : fête du Lys à Lamorlaye

La proposition d’un sondage (avec tableau) Doodle est retenue, qui permettra que chacun (les présents à l’assemblée et ceux qui ne l’étaient pas) puisse s’inscrire sur les dates et des plages horaires voulues.

c) Le projet de vélo-école
Il pourrait se dérouler sur le parking de Décathlon, à partir de la rentrée de septembre, peut-être le samedi matin ou après-midi. (Catherine Depret, Christiane Tavera, Thierry Roch, Agnès Serien et Valérie Bert se portent d’ores-et-déjà volontaires).

d) Le service civique de jeunes volontaires
La durée d’un service civique est aujourd’hui de 6 mois à raison de 20 heures par semaine. Claude Poitout évoque le nombre de missions et de projets engagés par l’association qui nécessitent un nombre de bénévoles et une disponibilité importante. Le Bureau et CA ont imaginé que certains projets pourraient, comme par le passé, être mis en œuvre avec l’aide de jeunes volontaires en service civique. Mais chaque jeune volontaire doit être encadré. Or, c’est bien cela qui est difficile car, en tant que tuteur, il précise les responsabilités et le temps que cela demande si cet accompagnement veut être bien fait.

Eric Brouwer aimerait en effet poursuivre le travail dans les collèges, engagé cette année, et le consolider, mais un service civique ne dure que 6 mois alors qu’une année scolaire est de un an.
Lilian Munoz pense que les activités confiées au jeune volontaire peuvent ne durer que 6 mois.
Valérie Bert propose de commencer à préparer maintenant avec les directeurs d’établissement le projet pour le démarrer en septembre, avec des bénévoles, et de les concentrer sur plusieurs semaines ou plusieurs mois.
Evelyne Pionneau demande qui paie ces interventions ?
Réponse : Le contrat Service Civique est pris en charge par l’état. Le Plan Jeunes Eco-citoyens est financé par le Conseil général de l’Oise. Une convention a été signée dans ce cadre avec le collège de la Fontaine des Prés. Éric Brouwer développe rapidement le contenu des interventions faites auprès des élèves.

Valérie Bert informe que l’antenne de Pont-Sainte-Maxence va intervenir dans le cadre des NAP (nouvelles activités périscolaires) des nouveaux rythmes scolaires.
Thierry Roch demande quelles sont les activités proposées ?
Valérie Bert répond qu’elles se déroulent en 8 séances dont elle développe le contenu.

Il n’y a plus de questions ni de remarques dans la salle.

La séance est close à 17h20.