Accueil > Les Voies Vertes et Véloroutes (VVV) > Fiches descriptives des VVV

Avenue Verte London - Paris : Senlis - Asnières-sur-Oise

publié le : 13 mars 2014.

Ce tronçon de 25 km de la variante isarienne de l’Avenue Verte London – Paris est un itinéraire provisoire (en attendant le tracé longeant l’Oise depuis Pont-Ste-Maxence) permettant la découverte de « l’Oise des bâtisseurs ». Le très beau parcours Senlis – Asnières-sur-Oise permet de découvrir la ville royale de Senlis et son enceinte gallo-romaine, la ville princière de Chantilly avec son fameux château et ses Grands Ecuries, puis l’abbaye royale de Royaumont.

Type de la voie : Véloroute
Nature de la voie : routes et chemins forestiers
Localisation : de Senlis (60) à Asnières-sur-Oise (95)
Longueur : 24,7 km
Départements, Régions : Oise (Picardie) et Val d’Oise (Ile-de-France)
Villes traversées (ou très proches) : Senlis (60), Avilly-St-Léonard (60), Chantilly (60), Gouvieux (60), Lamorlaye (60), Asnières-sur-Oise (95).
Activités possibles :
vélo tout chemin VTC, vélo tout terrain VTT,
Revêtements : Enrobé lisse, stabilisé bien roulant, pavés.

Descriptif :

Situation :
Mise en service en 2012 pour l’ouverture des JO de Londres, l’Avenue Verte est une véloroute permettant de relier Paris à Londres par deux itinéraires possibles : le plus direct passant par la Haute-Normandie et le second bifurquant à St-Germer-de-Fly par l’Oise et le pays de Bray.
L’itinéraire décrit ici concerne cette « branche isarienne », baptisée « l’Oise des bâtisseurs », tronçon de 94 km reliant Beauvais, Clermont, Pont-Ste-Maxence, Senlis, Chantilly et Asnières-sur-Oise.
Cette étape entre Senlis et Asnières-sur-Oise constitue un itinéraire prestigieux, menant de la Cathédrale de Senlis à l’Abbaye de Royaumont en passant par le Château de Chantilly.

Caractéristiques techniques :
Essentiellement réalisé sur routes partagées, et officiellement annoncé comme provisoire, ce parcours n’a pour le moment fait l’objet d’aucune sécurisation pour les cyclistes.
Depuis le centre-ville de Senlis, l’itinéraire emprunte la zone de rencontre du centre-ville historique, principalement constitué de rues pavées. On circule ensuite sur des routes goudronnées, assez peu circulées, avec une petite portion (300 m) sur terre compactée le long des jardins familiaux en sortie de Senlis. On emprunte ensuite la route communale menant à Avilly-St-Léonard, pouvant être fort circulée en début et fin de journée, surtout en semaine. Après Avilly, un passage par la forêt de Chantilly le long du Château puis de l’hippodrome nous amène à nouveau à circuler, en site propre, sur des chemins sur revêtement stabilisé, jusqu’aux abords de la gare SNCF.

Un passage par la forêt de Chantilly le long du Château le parcours débouche au rond-point des Lions, avec une superbe vue sur le château des Montmorency et du Grand Condé, puis emprunte un tracé en site propre, sur des chemins en revêtement sablé et stabilisé, le long de l’hippodrome jusqu’aux abords de la gare SNCF.
Après la gare de Chantilly, le parcours alterne entre bande cyclable, piste mixte piéton/vélo protégée de la route par des barrières, parfois sur trottoir, puis à nouveau sur route partagée, parfois à grande circulation, notamment pour la traversée de Gouvieux. Par la suite, en arrivant sur Asnières-sur-Oise, l’itinéraire emprunte une première partie en bande cyclable / rue en double-sens cyclable puis une section en piste protégée de la route par une barrière en bois et enfin une bande cyclable étroite.

Le parcours :
A l’entrée de la zone de rencontre, par la rue St-Pierre, on pénètre dans le centre-ville médiéval de Senlis, aux rues pavées. Un détour par la cathédrale, l’église St-Frambourg, les rues anciennes le château royal, l’enceinte gallo-romaine s’impose. On quitte la « vieille ville » par la rue Vieille de Paris (en double-sens cyclable, parfois trop étroite pour qu’un croisement s’opère sans qu’un des protagonistes ne s’arrête et qui, de plus, descend fortement, sur une pente de 10 à 12 %) jusqu’au pont sous lequel coule La Nonette. Au niveau de la Place St-Martin, on tourne à droite sur la rue du Quémiset vers le quartier plus résidentiel de Brichebay, où l’on traverse les jardins familiaux en passant par la petite Sente de l’Hôtel-Dieu-des-Marais. De là, on emprunte vers la droite la route étroite de St Léonard qui nous offre un joli paysage de pâtures, de zones humides, de bois et de champs. S’en suit la traversée de deux bourgs plus ruraux de St Léonard et d’Avilly, jolis villages où l’on appréciera les maisons anciennes, le lavoir, l’église, puis les glacières (sorte de puits larges où l’on conservait la glace pendant de longs mois, pour le château de Chantilly). Arrivé au niveau de la petite place d’Avilly, il faut tourner à gauche vers Chantilly par la rue du Calvaire. L’itinéraire emprunte alors une partie de la départementale D138 jusqu’au premier carrefour (carrefour de l’Entonnoir) et se poursuit par un chemin forestier (route de l’Entonnoir, panneau directionnel jaune et noir peu visible) permettant de rejoindre la Sente de Sylvie, que l’on prend sur la gauche (absence de balisage Dv). Nous vous conseillons plutôt de tourner à droite sur le Chemin de la Porte de Rond, avant la sortie d’Avilly et de suivre le balisage vers le Centre aquatique et Chantilly, qui mène lui aussi au magnifique Château de Chantilly par la Sente de Sylvie, en longeant le parc du château et le pavillon de Sylvie. A partir d’ici le balisage du « Paris-Londres » est absent !
Deux options s’offrent aux cyclistes pour rejoindre la gare de Chantilly :
1. Se laisser guider naturellement vers l’entrée château puis vers les Grandes Ecuries, en passant le long de l’hippodrome, puis en traversant la « petite pelouse » par la piste bitumée piétons/vélos qui la traverse en direction de la gare…
2. Traverser le Carrefour des Lions (large rond-point pavé à 150 m en face de l’entre du château) en le contournant par la gauche pour passer au pied des statues des deux lions, et poursuivre par le sentier qui longe à gauche l’Avenue de la Plaine des Aigles (suivre les panneaux directionnels en bois de randonnée pédestre indiquant la gare). Au niveau du deuxième rond-point longer la statue de Diane puis traverser l’avenue afin de prendre directement le sentier en terre sur la gauche qui longe l’hippodrome et passe devant l’entrée de celui-ci. Traverser le parking, puis à nouveau l’avenue de la Plaine de Aigles pour reprendre du côté gauche jusqu’au prochain rond-point de la D1016. Franchir ce giratoire et prendre la rue en double-sens cyclable située en face (balise jaune et noir peu visible) qui mène jusque la gare.
Depuis la gare, on emprunte la bande cyclable de la rue d’Orgemont jusqu’au croisement avec la rue de Gouvieux, on tourne à gauche sous le pont SNCF et encore à gauche le long de la voie de chemin de fer où le balisage reprend. Après avoir longé l’arrière de la gare de Chantilly, on suit la direction de la piscine Aqualis par le Chemin des Aigles sur piste mixte piéton/vélo, protégée par des barrières, où on longe de grandes propriétés d’éleveurs de chevaux de course. Avant d’aborder la traversée de l’agglomération de Gouvieux, l’itinéraire emprunte la D 909 sur 700 m, route très circulée, puis bifurque à gauche dans la rue Gambetta, plus calme (attention, balisage peu visible) en contournant ainsi le centre-ville de Gouvieux. On retrouve une route fortement circulée sur 500 m (D 162 que l’on prend vers la droite), avant de tourner à gauche dans la rue de la République (avant d’arriver sur la place du mémorial) où l’on retrouve la tranquillité grâce à cette, rue résidentielle sans transit qui débouche sur un chemin forestier (devenu « avenue de la République !) traversant la forêt du Lys et son golf (passage étroit à l’entrée). Arrivé au rondpoint des Aigles, prendre à gauche la 9ème Avenue puis poursuivre toujours tout droit par le vaste lotissement forestier et luxueux du Lys de Lamorlaye. Traverser la D 118 et continuer sur la chaussée de Baillon qui traverse le Marais du Lys jusqu’au petit pont de la Thève, rivière qui marque la limite départementale entre l’Oise et le Val-d’Oise (barrière de contrôle d’accès, très contraignante et difficile à franchir avec des vélos chargés). On passe une jolie petite chapelle et on longe le Bois de Bonnet afin de rejoindre la magnifique Abbaye de Royaumont construite au XIIIème siècle sous l’égide de Louis IX, dit « Saint-Louis ».
L’itinéraire se poursuit à travers champs jusqu’Asnières-sur-Oise, d’abord sur une petite route partagée qui croise la D 909, puis sur une petite route en double-sens cyclable jusqu’au franchissement de la D922, très circulée. Dans Asnières-sur-Oise, dont le parcours nous tient à l’écart, on emprunte la Route de Royaumont jusqu’à la D922Z, en partie aménagée d’une sorte de bande cyclable très étroite.

Prolongements :
Tronçons de l’itinéraire Avenue Verte London - Paris : Pont-Sainte-Maxence - Senlis et Clermont – Pont-Sainte-Maxence.

Demandes de l’AU5V :
La traversée de Senlis doit éviter la rue Vieille de Paris, trop pentue. Un tracé par la rue de la Bretonnerie puis le rempart Bellevue permet d’éviter ces fortes déclivités (avec aménagement d’une voie mixte piétons/vélos sur un côté de la Rue de la République).
La traversée de Chantilly doit être jalonnée, au moyen de panneaux Dv.
Dans le sens Senlis-Chantilly-Asnières/Oise, pour éviter la traversée dangereuse de Gouvieux il serait préférable d’emprunter la piste cyclable reliant le Chemin des Aigles (Gouvieux) à l’Avenue de Beaumont (Lamorlaye), puis l’Avenue de Beaumont jusqu’à la Neuvième Avenue.

Dernière mise à jour : le 10 décembre 2013

Coordonnées géographiques :
Départ : 49.207743,2.587794. Entrée de la zone de rencontre rue St-Pierre, Senlis.
Arrivée : 49.133971,2.361083. Intersection route de Royaumont / Grande Rue, Asnières-sur-Oise.

Accès en transport en commun :
- Gare SNCF de Chantilly-Gouvieux : TER Paris-Nord > Creil (RER D) et Paris-Nord > Amiens (ligne 12 ter Picardie
- Gare SNCF de Boran-sur-Oise : Transilien ligne H (Paris Nord > Creil)
- Gare SNCF de Viarmes : Transilien (Paris-Nord > Persan-Beaumont)
- Gare Routière de Senlis : liaisons par bus avec possibilité limitée de mettre ses vélos en soute : plus d’information auprès de Oise Mobilité (n° azur 0810 60 00 60).

Infos pratiques :
Guide / Carte
Guide édité par Chamina et France Vélo Tourisme en 2012 : « Paris-Londres à vélo, Avenue Verte London-Paris® »
Prix public : 15,50€, 127p.

Carte L’Oise à vélo. Ed 2012. Gratuit. Carte publiée par Oise Tourisme avec la participation de la FFCT et de l’AU5V, Délégation Départementale AF3V dans l’Oise. Décrit 25 circuits cyclotouristiques, 7 randonnées permanentes, 25 voies de circulations douces (Véloroutes et Voies Vertes), les départs des circuits VTT/VTC inscrits au PDIPR, la liste des Vélocistes et des loueurs de vélos, et donne des conseils pratiques.
A demander à : Oise Tourisme. Espace Galilée - Rue du Pont de Paris BP80822 Beauvais Cedex. Tél. : 03 64 60 60 60. E-mail : contact@oisetourisme.com. Ici (formulaire) : Oise à vélo.

Sites Web :
Site internet de l’Avenue Verte London-Paris : ce site assez complet décrit l’ensemble de l’itinéraire reliant Paris à Londres, tronçon par tronçon, avec une fiche étape par étape, une carte détaillée indiquant les parties en voie verte/ piste cyclable, en route partagée, variantes,…, des infos pratiques, des photos, une trace GPS et la possibilité de laisser son avis sur l’itinéraire.

Site internet Oise-randonnée : Oise randonnée.
Ce site décrit l’ensemble de l’offre du département de l’Oise en termes de tourisme à vélo ou à pied, avec une fiche pour chaque itinéraire proposé. Pour les véloroutes et voies vertes, voir la rubrique : Voies Vertes & circulations douces, ici : Voies Vertes. Avec une fiche très générale (avec une carte où est localisé le point de départ à Saint-Germer-de-Fly). Voir : L’Avenue Verte London <> Paris - Itinéraire provisoire de 2012

Carte :


Afficher AVLP Senlis - Asnières-sur-Oise sur une carte plus grande

Trace GPS : Avenue Verte London - Paris : Senlis - Asnières-sur-Oise

1 Message

Répondre à cet article