Accueil > L’Association au5v > Qui sommes-sous ? > Les Assemblées Générales

Compte-rendu AG 2012

publié le : 26 juin 2013.

L’assemblée Générale 2012 se tient le 16 mars, à Pont-Sainte-Maxence, dans la salle du « rez-de-chaussée » de la Mairie.
Elle fait suite à une conférence-débat :
« Quelle place pour le vélo et le piéton dans les villes de l’Oise ? ».

Membres représentés (pouvoirs reçus) : 17.

Le Président ouvre l’Assemblée Générale 2012 et souhaite la bienvenue aux participants.
Il remercie la Ville de Pont-Ste-Maxence pour la mise à disposition de cette salle, ce qui nous permet de poursuivre le
tour des villes du sud-est de l’Oise pour l’organisation de nos AG.

1. Rapport d’activité et rapport moral

1.1. Rapport d’activité :

Il est présenté par Claude POITOUT, Secrétaire, et par les Représentants Locaux.
COMPTE RENDU D’ACTIVITES 2011 DE L’AU5V ?

Promotion des circulations douces dans notre zone d’influence :

Nota : Dans ce chapitre un certain nombre d’actions ont été réalisées auprès de Communes, de Communautés de Communes (CC3F, CAC), du Pays Sud Oise qui se situent dans un continuum d’actions de l’association.

  • Participation aux commissions consultatives ou comités de pilotages traitant d’aménagements cyclables et de circulations douces (Communauté d’Agglomération Creilloise, Communauté de Communes des 3 Forêts).
  • Proposition et élaboration, en coopération avec le Parc Naturel Régional Oise – Pays de France, d’une première boucle vélotouristique entre Chantilly et Senlis, dans le cadre des itinéraires retenus au Schéma d’accueil du public du PNR OPF.
  • Participation aux commissions municipales concernant les aménagements cyclables en milieu urbain pour le passage des itinéraires VVV inscrits aux schémas départemental et régional (Chantilly, Pont-Ste-Maxence, Senlis).
  • Contribution au Livre Blanc concernant le canal Seine-Nord-Europe et demande d’aménagements des écluses pour la traversée des cyclistes.
  • Participations aux Comités d’itinéraires concernant l’EV3 (Hirson, Compiègne) organisées par CycloTransEurope.
  • Participation à la Table Ronde organisée par l’APF sur l’accessibilité en ville.
  • Action au sein du Collectif CAP VV Oise (11 associations d’usagers potentiels des VV) pour oeuvrer au développement des Voies Vertes dans le Département et à leur accessibilité pour tous. (10 réunions du collectif).
  • Organisation d’une conférence-débat sur le thème « Quelle place pour le Vélo dans les communes de l’Oise ? » à Compiègne le 18 mars (une cinquantaine de participants).
  • Organisation d’une conférence-débat sur le partage de la rue et les zones de rencontre à Senlis le 27 Mai (70 participants).

Action auprès des instances politiques et administratives locales et régionales :

    • Intervention auprès du Conseil Régional Picardie :
      • pour demander que soit réuni le Comité de suivi du Schéma Régional Véloroutes et Voies Vertes, qui ne s’est pas réuni depuis février 2006,
      • pour demander une modification du barème des aides financières accordées par CR aux collectivités picardes pour la réalisation du Schéma Régional 3V, afin de prendre en compte les priorités qui y sont définies (itinéraires européens, puis nationaux, puis régionaux, puis locaux...).
    • Courrier conjoint, avec l’AUVVA, au Conseil Général de l’Aisne, suite à la réunion du Comité d’Itinéraire EV3 à Hirson (02) du 10 février, pour demander une augmentation des investissements sur l’EV3.
  • Intervention auprès du Conseil Général de l’Oise pour que soit créé un comité de suivi du Schéma Départemental des Circulations Douces, validé en décembre 2010. Démarche ayant débouché sur l’organisation par le CG60 de 4 réunions de présentation par secteur.
  • Intervention auprès des Services Techniques du Département de l’Oise pour alerter sur la non-conformité des accotements revêtus (bandes dérasées multifonctionnelles) longeant la D1324 entre Senlis et Crépy-en-Valois (largeur non réglementaire) et des bandes cyclables réalisées sous la RD1330 (route Aumont-Apremont).
  • Réunion avec la Direction des routes et des déplacements du CG60 afin d’échanger sur les attentes des usagers en termes d’aménagements routiers et sur les contraintes techniques et financières du Département.
  • Intervention auprès de plusieurs communes pour leur signifier le non respect de la loi Laure après réalisation de travaux de voirie (plusieurs recours gracieux puis un recours hiérarchique) ayant débouché sur des entrevues avec les élus et/ou techniciens. Intervention auprès de la municipalité de Creil pour solliciter la création d’une instance de concertation concernant les modes de déplacement doux urbains.

Organisation de manifestations ou participation à diverses manifestations pour promouvoir nos projets :

  • Nos actions concernant la préparation et le déroulement de manifestations se sont focalisées dans les villes où l’association a des Antennes locales et des Représentants Locaux : Chantilly, Clermont, Compiègne, Clermont, Creil, Pont-Sainte-Maxence et Senlis.
  • L’au5v et l’Association Vellovaque (ville de Beauvais et ses environs) mènent une action concertée pour l’organisation de la Fête du vélo. Avec les neuf autres associations membres du collectif CAPVV Oise elles organisent la Fête des Voies Vertes.
  • Participation au Village du développement durable organisé le 10 avril par le CG 60 dans le parc de l’Hôtel du Département.
  • Organisation de la Fête du Vélo dans les villes du Sud de l’Oise les 27-28 et 29 mai avec opération tournante de marquage de vélos. A Senlis même, convergence des villages vers Senlis avec le concours de la CC3F.
  • Participation à l’opération Oise Verte et Bleue le 5 juin (avec le CAPVV Oise) sur le tronçon de Trans’Oise réalisé entre La Neuville-en-Hez et Clermont et sur celui réalisé entre Therdonne et Hermes, inauguré à cette occasion.
  • Participation à la Convergence (organisée par MDB Ile de France) vers Paris, le 19 juin, avec CycloTransEurope.
  • Organisation de la Fête des Voies Vertes le 18 septembre à Beauvais et le 25 septembre en Forêt d’Ermenonville, avec visite de l’abbaye de Chaalis et découverte en avant-première du futur « sentier des écrivains » (500 participants).
  • Organisation d’une quinzaine de balades mensuelles au départ de Creil, de Chantilly et de Senlis.

Fonctionnement et développement de l’association :

  • 3 réunions de Conseil d’Administration (13 jan, 3 mai, 27 sept,) et 6 réunions de Bureau.
  • Diffusion du bulletin d’information n°10.
  • Contribution aux activités « nationales » des fédérations ou associations « mères » : AF3V (AG à Paris) et FUB (Congrès, journées formation à Clermont-Ferrand), des associations auxquelles nous adhérons : CycloTransEurope (AG à Paris), AUVVA (AG à Laon).
  • Attribution par la Ville de Senlis de locaux accueillant le secrétariat de l’au5v et l’AF3V et emménagement en juillet dans ces locaux constitués d’un bureau et d’un local de stockage et d’archivage.
  • Participation à plusieurs matinées et journées de réflexion dans le cadre du Dispositif Local d’Accompagnement sur les actions de l’association, les besoins correspondants et les réponses que l’on peut apporter en termes de salariés et de stagiaires. Définition des postes correspondants.
  • Mise en oeuvre depuis février d’une convention de mise à disposition de la secrétaire de l’AF3V pour l’au5v, à raison d’une journée par semaine (1/5 de son plein temps).
  • Ouverture d’un atelier d’autoréparation et de recyclage de vélos à Creil en juillet. (Voir le rapport d’activité des Représentants Locaux Creil/Nogent).
  • Participation aux Rencontres des Départements et régions Cyclables à Epinal les 8 et 9 septembre.
  • Participation au Congrès du Club des Villes et Territoires Cyclables à Dijon les 6 et 7 octobre.

Ville de Senlis : Actions de l’au5v :

  • Participation à des réunions de concertation incluant élus et représentants d’associations autour des modifications des modes de déplacement et de stationnement dans la ville.
  • Travail de l’au5v pour faire connaître et promouvoir les nouvelles dispositions prises par la ville en matière de déplacements : Zone de rencontre et Zones 30 officiellement inaugurées le 16 septembre.
    • Stand d’information du public les 17, 18 et 21 septembre
    • Marquage contre le vol d’une trentaine de vélos
    • Essai de vélos à assistance électrique prêtés par la municipalité.
  • Participation à des réunions de la Commission locale d’accessibilité.
    • Accessibilité musée
    • Mise en accessibilité de la voirie entre le Val d’Aunette et la gare (SNCF / routière)
    • Accessibilité des arrêts de bus et du TUS.
  • Inauguration officielle des locaux attribués par la ville le mardi 15 novembre 2011 en présence d’une quarantaine d’élus, de techniciens, d’adhérents des deux associations dont Nicolas Poulouin, Président de l’AF3V, et Dominique Lebrun, coordonateur interministériel au développement de l’usage du vélo.

COMPTE RENDU D’ACTIVITE DES ANTENNES LOCALES

Creil / ABC Vélo (Philippe RENARD et Frédéric SCHNEIDER) :

  • Organisation d’une balade le premier dimanche de chaque mois.
  • Fête du vélo : co-organisation avec la CAC, marquage bicycode sur les 4 communes sur les 4 communes en 2 jours et balade sur le thème du patrimoine industriel en partenariat avec l’association pour la Mémoire Ouvrière et Industrielle du bassin Creillois.
  • Participation au Comité Technique d’Élaboration du Schéma des Circulations Douces de la CAC.
  • Participation au conseil d’administration de la Maison du Tourisme de la CAC.
  • Consultation sur le projet de nouvelles voies entre le Carrefour des Forges et la rue de Gournay.
  • Rencontre avec Mr le Maire de Nogent sur Oise et les services techniques.
  • Tenue d’un stand à la fête des associations de Creil, au festival Mixup.
  • Tenue d’un stand et d’un vestiaire à vélo à la fête des associations de Nogent sur Oise et à Creil Respire.
  • Ouverture de l’atelier ABC Vélo, avec permanence les jeudis après midi et samedis matin.
  • Participation aux travaux de l’agenda 21 de la ville de Creil.
  • Participation à la commission vélo.
  • Présentation sur le vélo lors de l’AG de Oise la Vallée. Chantilly à vélo (Pierre BECHET) :
  • Organisation de balades mensuelles à vélo
  • Présence au Forum des Associations
  • Présence à la Fête des Jardins Familiaux
  • Organisation de la Fête du Vélo (une soixantaine de participants)
  • Participation à la Commission des Déplacements et travail collaboratif avec le Bureau d’étude chargé d’élaborer un schéma d’itinéraires cyclables pour la ville de Chantilly.

Pont-Sainte-Maxence à vélo (Valérie BERT) :

  • Rencontre en avril avec le Maire adjoint en charge de la Commission Développement Durable et de l’Agenda 21 et un technicien, où les propositions d’aménagements cyclables de l’au5v ont trouvé un écho favorable.
  • Réalisation par la ville d’une zone de rencontre et de 7 SAS à vélos aux carrefours à feux. (Non conformes aux recommandations du CERTU car < à 3m, sans amorce de bande cyclable) ; et la pose d’arceaux de stationnement vélos équipés d’un panonceau « parking à vélo » en centre ville.
  • -* Participation à plusieurs manifestations organisées par la Ville dont l’Oise Verte et Bleue, la Fête au Poteau et le forum des associations.
  • Co-organisation d’une sortie-rencontre avec l’AMAP de Pont en Basse Vallée d’Automne.
  • Participation régulière à la Commission Développement Durable.
  • A la demande du Maire, rédaction d’un article sur les SAS à vélos dans le journal municipal. Rédaction d’un autre article sur les stationnements vélos du type arceau.

Vive le vélo à Compiègne (Alexandre HENNEQUIN) :

  • Tenue d’un stand au Forum des associations, à l’occasion de l’inauguration du Pont-Neuf.
  • Tenue d’un stand avec l’ARC à proximité de l’Hôtel de Ville, à l’occasion de la Fête du Vélo.
  • Travail avec la Ville de Compiègne pour la définition d’emplacements pour les stationnements des vélos.
  • Participation récente à la Commission Voirie où les propositions de l’au5v en terme d’aménagements urbains ont pu être exposées (Zones de circulation apaisée, généralisation des double-sens cyclables, stationnement, continuité des aménagements…).

1.2. Rapport moral

Il est présenté par Eric BROUWER, Président.

L’année 2011 a été principalement marquée par l’emménagement dans nos nouveaux locaux aux 3 Arches, à Senlis, événement que nous attendions de longue date, même si c’est du côté de la gare que nous continuons à lorgner.... Et l’année s’est achevée sur une note très positive avec l’embauche de notre secrétaire, Sophie POUILLY, à qui nous souhaitons la bienvenue et longue vie à nos côtés. Sophie est en fait salariée à temps plein de l’AF3V, pour qui elle travaille à 80%, et mise à disposition de l’au5v pour les 20% restants, soit un jour par semaine.
Ces deux événements sont le symbole du nouvel élan que nous souhaitions donner à l’association, avec l’espoir et la volonté de développer nos actions.

Sur le terrain, l’année 2011 a été marquée par plusieurs évènements importants pour le développement de l’usage du vélo dans plusieurs villes du sud-est de l’Oise. Nous avons la faiblesse de penser qu’ils sont dus, au moins en partie, à l’action de l’au5v et de nos représentants dans les différentes villes concernées.

Il s’agit de la création :

  • de plusieurs Zones 30 et double-sens cyclables à Chantilly,
  • de nouveaux aménagements cyclables à Compiègne avec l’ouverture du Pont neuf,
  • d’une Zone de Rencontre et de plusieurs Zones 30 à Senlis, avec généralisation des double-sens cyclables,
  • d’une Zone de Rencontre et d’une Zone 30, avec double-sens cyclables à Pont-Ste-Maxence.

Tout n’est hélas pas idyllique, car nombre de ces aménagements ne nous satisfont pas encore complètement (largeur, signalisation, absence de dispositifs pour limiter la vitesse,...).
Et plusieurs villes n’ont toujours pas encore engagé de réelle politique en faveur du vélo.
A Creil, ce ne sont pas les nouveaux aménagements cyclables qui ont accaparé notre attention (...), mais c’est évidemment l’ouverture de notre atelier ABC vélo en juillet, grâce aux efforts conjugués de plusieurs personnes :
Philippe qui en a été l’initiateur, le responsable et la cheville ouvrière. Des bénévoles comme Régis, Jacques, Olivier, Claude, Frédéric (et moi-même...) qui ont travaillé à la remise en état de l’appentis servant au stockage des vélos.
Frédéric qui a pris le relais de Philippe pendant quelques mois. Deux bénévoles assidus pour assurer les permanences du jeudi après-midi, Yves et André. Et ceux qui assurent les permanences du samedi autour de Frédéric et de Philippe, comme Bernard, Olivier, Régis, Claude... Ils méritent toutes nos félicitations et nos remerciements.

Beaucoup reste à faire, notamment aller chercher les vélos de récupération ici ou là, dans les déchetteries ou chez les particuliers, pourquoi pas en organisant des opérations de ramassage ville par ville. Mais pour cela, il faut plus de bras, un chauffeur avec une voiture disposant d’un attelage, et organiser ces opérations.
Notre organisation et notre mode de fonctionnement avec nos antennes locales donne satisfaction et nous constatons un bon développement de ces antennes, tant au travers des actions menées que de la progression du nombre d’adhérents dans chaque ville.
Un renforcement de notre antenne Vive le Vélo à Compiègne semble toutefois nécessaire pour soulager Alexandre et organiser le travail à mener avec d’autres adhérents Compiègnois. Et le travail ne manque pas à Compiègne... Une évolution importante est à noter dans la cité impériale : l’au5v a été reçue par la commission voirie pour évoquer nos projets et propositions. L’accueil et les échanges ont été positifs et laissent présager une évolution favorable de la politique municipale en faveur du vélo.
Notre Antenne de Clermont est encore embryonnaire, et nous devrons là aussi rechercher les moyens de la renforcer. Pascal, notre représentant local, travaille au sein de la Commission développement Durable. Nous n’avons pas réussi à aboutir à notre objectif de création d’une antenne locale au5v à Crépy-en-Valois, malgré la
présence de quelques adhérents dans cette ville... Toute initiative qui irait dans ce sens sera bienvenue.

Nous parlions du nombre d’adhérents : nous avons atteint 503 inscrits au 31 décembre 2011, dont 251 à jour de cotisation...

Le Collectif Associatif pour la Promotion des Voies Vertes dans l’Oise continue de bien fonctionner et se réunit régulièrement... Il est devenu un interlocuteur incontournable et reconnu au plan départemental. En plus de la Fête des Voies Vertes et de l’Opération Oie Verte et Bleue, nous avons travaillé à un projet de Slow-up qui n’a hélas pas abouti cette année...
Au plan départemental, nous suivons avec attention l’avancement de la Trans’Oise, qui se poursuit avec quelques retards sur certains tronçons, notamment autour de Pont-Ste-Maxence, Creil et Senlis.
L’aménagement de l’ancienne voie ferrée entre Beauvais et Gournay-en-Bray a pris aussi pas mal de retard, avec une ouverture prévue maintenant en 2013...
Le projet prend par contre un peu d’avance sur d’autres secteurs, notamment le long du canal latéral à l’Oise, entre Noyon et le département de l’Aisne, (tronçon de 11,5 km ouvert depuis le 20 décembre dernier), et le long du canal du Nord, entre Noyon et le département de la Somme (ouverture possible avant l’été d’un tronçon de 15,5 km).
Le tronçon Therdonne - Hermes a été inauguré en juin dernier lors de l’opération Oise Verte et Bleue. Nous y étions aux côtés d’autres membres du CAP VV Oise.
Nous regrettons de n’avoir pas obtenu la création du Comité de Suivi du Schéma Départemental des Circulations Douces, instance de concertation pourtant promise, de façon peu formelle il est vrai, lors de la phase d’élaboration de ce schéma...
Il faut cependant noter les prémices d’une instance de concertation au niveau de la Direction des routes et des déplacements du conseil général, avec une première réunion informelle en janvier dernier au cours de laquelle une méthode de concertation possible a été ébauchée, notamment au travers de fiches vélo, piétons ou PMR que nous transmettrions régulièrement pour indiquer des problèmes constatés par les usagers.

Concernant le SDCD, 4 réunions ont été organisées par le CG60 en novembre et décembre, afin de présenter le schéma et le dispositif d’aides financières mis en place par le Département. Ce dispositif prévoit des aides pouvant aller jusqu’à 80% pour les acquisitions foncières, 70% les aménagements en continuité de la Trans’Oise, et 50% pour les aménagements des autres axes de priorité 1.

_Nous étions présents et sommes intervenus à 3 de ces réunions.

Point d’information fait à cette occasion : Juin 2012 verra l’ouverture de l’avenue verte London – Paris, avant l’ouverture des JO de Londres, sur un itinéraire provisoire principalement aménagé sur routes partagées. Suite aux suggestions de Philippe Coupy (France Vélo Tourisme), ce tracé provisoire (mais peut-être définitif) traversera la vallée de l’Oise à Pont-Ste-Maxence, passera par l’Abbaye du Montcel à Pontpoint, puis Senlis, Chantilly, l’abbaye de Royaumont, avant de rejoindre les bords de l’Oise dans le Val d’Oise.
Dans l’Aisne, on peut noter une accélération du calendrier de réalisation de l’EV3, peut-être en partie due à un courrier commun envoyé par l’au5v et l’AUVVA au Président du Conseil Général de l’Aisne début 2011.
Lors de la réunion du Comité d’itinéraire EV3 à Hirson, en février 2011, le manque d’intérêt porté par le Département à ce projet était clairement apparu. Dans le courrier envoyé, nous exposions l’ampleur des retombées économiques auxquelles le CG pouvait s’attendre avec cet itinéraire majeur reliant l’Europe du Nord à la France. Nous suggérions une réévaluation des investissements envisagés par le Département et une nouvelle orientation des priorités dans les projets de VVV portés par le département.
Sans pouvoir affirmer que cette démarche a été déterminante, il a été constaté une nette accélération du calendrier d’aménagement de l’EV3 dans l’Aisne, notamment le long du canal latéral à l’Oise et sur l’Axe Vert de Thiérache.
Dans la Somme, l’aménagement de la véloroute de la vallée de la Somme, le long du canal latéral à la Somme,
avance par petits tronçons. Une vingtaine de km sont réalisés entre Abbeville et Péronne.
Info reçue du CG 80 :
« La première phase de travaux consiste à traiter 17,4 km de linéaire de chemin de halage sur les sections suivantes :

  • de Cappy à Froissy sur 1,3 km,
  • de Sailly - le - Sec à Aubigny sur 8,4 km,
  • de Aubigny à Lamotte-Brebière (excepté la traverse de Blangy-Tronville) sur 6 km,
  • d’Amiens Ouest à Dreuil-les-Amiens sur 1,7 km. »

Le comité de pilotage de ce projet ne s’est pas réuni en 2011.
Au plan régional, nous n’avons pas encore obtenu de réunion du Comité de suivi du SR3V, réunion qui nous a pourtant été promise à plusieurs reprises depuis 3 ans, soit pour la fin de l’année, soit pour le début de l’année prochaine...
Nous sommes pourtant convaincus que cette instance est essentielle pour permettre un dialogue entre instances départementales et régionales (politiques ou techniques) d’une part, et services décentralisés de l’Etat et représentants des usagers d’autre part. Cette instance nous semble nécessaire, ou pour le moins utile pour contourner les obstacles administratifs, faciliter les réalisations en milieu sensible, corriger si nécessaire le Schéma Régional, réorienter si besoin les aides financières, mettre en place tous les leviers possibles pour lever certains blocages, permettre de suggérer certains aménagements, etc.
Nous avons envoyé un courrier au Président du Conseil Régional de Picardie pour demander, là aussi, une redistribution des aides régionales pour la réalisation des VVV, prenant en compte les priorités des itinéraires :européens, nationaux, régionaux, puis locaux.
Nous n’avons toujours pas reçu de réponse à ce courrier…

Enfin nous avons bien sûr organisé, comme chaque année :

  • La Fête du vélo, pour la première dans plusieurs villes consécutivement, avec succès puisque on a compté au total plusieurs centaines de participants.
  • La Fête des Voies Vertes qui fut un beau succès également avec plus de 500 participants.
  • Des sorties mensuelles à Senlis, mais aussi pour la première année, à Creil, quelques sorties à Chantilly et même un essai à Compiègne. Bravo et merci à tous ceux qui ont rendu tout cela possible.

Pour finir, je ne peux pas ne pas souligner les limites de nos capacités actuelles :

  • à satisfaire nos envies d’être présents et actifs sur de nombreux sujets, tant locaux que départementaux,régionaux et nationaux,
  • à répondre aux diverses sollicitations des collectivités territoriales, notamment de certaines communes (échanges / expertises techniques, interventions en milieu scolaire, présence à diverses manifestations, animations pour la semaine de la Mobilité, etc.),
  • à mettre en place les différents projets que nous avons déjà évoqués :
    • l’Observatoire des mobilités actives des villes de l’Oise, qui nécessite un travail de fourmi dans chaque commune, au moins pour la première étape de l’enquête,
    • une vélo-école, notamment sur l’agglomération creilloise.
    • une structure, une capacité humaine permanente pour donner des conseils en aménagements cyclables aux communes / CC,
  • à communiquer suffisamment sur tout ce que nous faisons tant auprès des adhérents que de l’extérieur ;

Cela pose une fois de plus la question de nos capacités financières à rémunérer un/des salariés pour mener plusieurs de ces actions, et donc des liens que nous pourrions tisser avec les collectivités pour accompagner et soutenir notre action. Cela pose aussi la question de l’implication de chacun, et d’un plus grand nombre d’entre nous, dans tout le travail à accomplir.
Nous manquons parfois désespérément de bras ou de jambes pour mesurer des largeurs de rues, parcourir les rues de telle ou telle ville pour décompter les longueurs des aménagements réalisés, aller reconnaître et décrire en détail une nouvelle voie verte, tenir à jour le fichier des adhérents, le journal de la comptabilité, être présent à une réunion locale sur les déplacements ou la voirie, écrire un article ou un compte-rendu de réunion ou de manifestation...

Bref, toutes les compétences et les bonnes volontés sont de plus en plus bienvenues. Nous avons besoin de l’engagement ou de l’aide ponctuelle du plus grand nombre possible d’entre vous...

Le Président donne ensuite la parole aux participants pour répondre aux éventuelles questions et remarques que soulèvent le rapport d’activité et le rapport moral.
Les questions suivantes sont abordées :

  • Subvention des villes pour l’achat d’un vélo : Paris, par exemple accorde 20% dans la limite de 1600€. _-**Réponse : Le site du CVTC affiche les aides apportées par différentes villes.
  • Intégration dans les règles d’urbanisme du stationnement vélo dans les immeubles : _-**Réponse : un arrêté du 20 février 2012 rend obligatoire un emplacement de stationnement de 1,5 m2 minimum par logement de plus de 2 pièces (et 0,75 m2 par logement de 2 pièces) pour des permis de construire déposés à partir du 1er juillet 2012.
  • Aménagements de la gare de Clermont, où en est-on ?
    • Réponse 1 : en projet, un accès à la gare côté Fitz-James _-**Réponse 2 : Le Conseil Régional a un projet d’aménagement des gares (mise en accessibilité), établi jusqu’en 2012. Voir le site du Conseil Régional Piçardie (http://www.picardie.fr/Accessibilite-des-gares).
  • Creil et travaux de la rue Michelet : rien de fait pour les vélos. _** Réponse : 1 : difficulté du dialogue avec la ville. _** Réponse : 2 : abaissement des trottoirs et reprise des dévers prévus pour fin 2011 ( ?). Suite au débat, le Président soumet au vote le rapport d’activité et le rapport moral. Résultat : Ils sont adoptés à l’unanimité.

2. Rapport financier :

Il est présenté par Philippe PRINS, Trésorier adjoint.

COMPTE DE RESULTAT au 31 décembre 2011 - EXERCICE 2011

Total Charges 11 275,34 €
_Total Produits 11 681,24 €

Bilan comptable au 31 décembre 2011

ACTIF = PASSIF = 4 559,13 €

Une seule question concerne la vente des guides de l’AF3V. Réponse : Ils sont achetés 3 € à l ‘AF3V et revendus 8 €, la différence étant au bénéfice de l’au5v.
Le Président soumet au vote l’approbation du rapport financier et l’affectation du résultat net de l’exercice aux fonds propres de l’association.
Résultat : le rapport financier est approuvé à l’unanimité.

3. Renouvellement des membres du CA :

Les administrateurs élus en 2010 voient leur mandat se terminer.
Sont candidats au Conseil d’Administration :

  • Pierre BECHET (sortant)
  • Valérie BERT (sortante)
  • Eric BROUWER (sortant)
  • Pascal CHEVALLIOT
  • Christophe CHERON
  • François DROUIN (sortant)
  • Alexandre HENNEQUIN
  • Bernard LE MOINE
  • Daniel LEMOINE (sortant)
  • Bernard MOUNY
  • Lilian MUNOZ (sortante)
  • Claude POITOUT (sortant)
  • Philippe RENARD (sortant)
  • Régis RACE (sortant)
  • Jean TOURRET (sortant)
  • Patrice VOQUER (sortant)

Il est procédé à l’élection.
Résultat : l’ensemble des candidats est élu à l’unanimité.

4. Perspectives 2012 :

Le Président fait état des perspectives et projets discutés en Bureau et Conseil d’Administration, déjà ébauchés dans le rapport moral.

Il s’agit notamment de se mettre en situation de :

  • Satisfaire nos envies d’être présents et actifs sur de nombreux sujets, tant locaux que départementaux, régionaux et nationaux,
  • répondre aux diverses sollicitations des collectivités territoriales, notamment de certaines communes (échanges / expertises techniques, interventions en milieu scolaire, présence à diverses manifestations, animations pour la semaine de la Mobilité, etc.),
  • à mettre en place les différents projets que nous avons déjà évoqués :-** l’Observatoire des mobilités actives des villes de l’Oise, qui nécessite un travail de fourmi dans chaque commune, au moins pour la première étape de l’enquête,
    • une vélo-école, notamment sur l’agglomération creilloise.
    • une structure, une capacité humaine permanente pour donner des conseils en aménagements cyclables aux communes / CC,
  • à communiquer suffisamment sur tout ce que nous faisons tant auprès des adhérents que de l’extérieur.

Un débat suit cette présentation. Les points suivants sont évoqués :

  • L’action des bénévoles au sein de l’au5v atteint ses limites. Il devient nécessaire de s’appuyer sur un salarié. Cela suppose une autre orientation dans les modes de financement : un financement par conventions passées avec les collectivités sur le modèle de ce qui se fait à l’ADAV (Lille). Une adhérente attire l’attention des participants sur le fait qu’une association change de nature lorsqu’elle décide l’embauche d’un salarié. Cela peut démobiliser les bénévoles.
  • L’atelier vélo de Creil fonctionne deux matinées par semaine (ouverture au public). Cela représente 600h à l’année. Certaines grandes agglomérations ont vu leur atelier se développer. Cela suppose un potentiel decyclistes important. Un adhérent pose la question de l’électricité dans l’atelier ? Réponse : Le bailleur n’est pas décidé à intervenir. Les travaux d’électricité seraient donc à la charge de l’association. Une installation électrique devant respecter les normes, la facture serait trop élevée. De plus, l’association sollicite les collectivités pour obtenir un autre local. L’association paie un loyer de 1200 € par an. L’au5v envisage de doubler sa surface et souhaiterait que la ville ou l’agglomération prenne en charge une partie du loyer. Un autre adhérent, co-responsable de l’atelier estime que le local actuel est pour le moment bien adapté à la fréquentation. L’inauguration de l’atelier ABC-Vélo devrait permettre de donner un essor à l’atelier. Il faut faire de la promotion dans la presse et inviter les maires et les collectivités à l’inauguration. Remarque du Président de Vellovaque : à Beauvais, Beau-vélo et Vellovaque sont deux structures différentes.

5. Questions diverses

Creil et la vélo-station :
L’association SENS, (société d’économie solidaire) est intéressée par nos actions.
Dans les projets de renouvellement urbain concernant les travaux d’aménagement urbain, l’installation d’une vélostation est prévue. Le chantier doit démarrer début 2015.
En attendant, des échanges ont eu lieu avec la SNCF en vue d’installer dés maintenant une vélo-station dans un local disponible. La SNCF demande un loyer de 5000€ par an. Et c’est inenvisageable à ce tarif.

L’ordre du jour étant épuisé, le Président clôt l’Assemblée Générale et remercie les personnes présentes pour leur participation active à cette réunion et à la conférence-débat.
Il les invite à partager le verre de l’amitié.

Fait à Senlis le 27 juin 2012
Le Président, Le Secrétaire,
Eric BROUWER Claude POITOUT