Accueil > L’Association au5v > Les Antennes Locales > Vive le vélo à Compiègne > Démarches

Conférence du 23 nov 2010

publié le : 4 décembre 2010.

Cette conférence était initiée à l’U.T.C. par François FERRIEUX, président du S.M.T.C.O.

Le S.M.T.C.O. est le Syndicat Mixte des Transports Collectifs de l’Oise.

Sa vocation est d’harmoniser, de coordonnéer et de financer partiellement les transports collectifs du département.

La conférence avait pour but de faire connaître sa politique et son activité.

Un de ses moyens de communication est son site web.

Sa politique englobe aussi l’inter-modalité : le fait de permettre à tout isarien de passer d’un moyen de transport à l’autre très facilement. Ce concept concerne donc aussi le vélo puisqu’on peut aller à vélo jusqu’à un point où on l’attache et prend un transport en commun tel qu’un train ou un bus.

Question posées
 :

- transporteur dans le noyonnais : comment assurer l’inter-modalité bus / vélo ?
Réponse d’AU5V : La Suisse transporte les vélos sur un porte-vélo fixé au bus (à l’avant ou à l’arrière).

- AU5V : Les gares ne pourraient-elles comporter des rampes le long des escaliers (comme à Metz) pour amener son vélo sur le quai souhaité ?
Réponse du gestionnaire des TER : Le vélo prend de la place dans le train et la SNCF et ses partenaires s’orientent vers une solution où l’on attache son vélo à la gare, prend le train sans vélo, et reprend éventuellement un autre vélo à la gare de destination.

Commentaire AU5V : s’il est en effet préférable d’éviter le transport de nombreux vélos dans le train pour les déplacements pendulaires aux heures de pointe, les cyclotouristes et cyclistes itinérants ont besoin de transporter leurs vélos dans les trains (en dehors des heures de pointe). Il est donc nécessaire de prévoir des goulottes pour vélos dans les escaliers de toutes le gares.

- AU5V propose d’étendre au département l’accès des bus scolaires à tous les citoyens : les bus scolaires roulent à vide dans l’un des deux sens.

- Deux auditeurs demandent de rendre cyclable dans de bonnes conditions l’intégralité d’une berge de l’Oise entre Creil et Pont-Sainte-Maxence.