Accueil > L’Association au5v > Ateliers > Atelier ABC-Vélo : Creil / Nogent-sur-Oise

Inauguration officielle de l’atelier ABC-Vélo

publié le : 1er avril 2012.

L’inauguration officielle de l’atelier ABC-Vélo a eu lieu ce samedi 31 mars 2012.

Les bénévoles de l’atelier ont eu la joie de recevoir les autorités, nos partenaires, la presse et les adhérents de l’association.

Voici le discours prononcé à cette occasion par le président de l’AU5V, Éric Brouwer .

JPEG - 172.1 ko
Inauguration de l’atelier ABC Vélo le 31/03/2012
Discours d’Eric Brouwer, président de l’AU5V.


Merci à tous pour votre présence à cette inauguration.
Je vais tout d’abord excuser M. Yves ROME, Président du Conseil Général, et M. Christian Grimbert, Président de la CAC qui regrettent de ne pas être parmi nous.
Monsieur le Maire de Creil, Christian VILLEMAIN, aurait souhaité être parmi nous aujourd’hui mais il est retenu en dehors de Creil pour des obligations liées au jumelage. Je remercie Monsieur Éric Montès, Maire adjoint qui le représente.
Catherine Passal, directrice de la délégation départementale de l’APF, François TAVAUX, Président du Comité Départemental de la FFCT et Daniel Lemoine, président de l’URCC regrettent également de ne pouvoir être parmi nous aujourd’hui.
Mais je salue la présence du secrétaire du Comité Départemental de la Fédération Française de Cyclotourisme.

Cette inauguration devait normalement et logiquement se dérouler en septembre ou octobre, puisque notre atelier est en fait ouvert depuis juillet dernier, mais le surcroît d’activités auquel nous avons dû faire face fin 2011 et quelques problèmes de santé nous ont amené à reporter cette événement en ce début de printemps.

Alors pourquoi un atelier vélo ? Et pourquoi ici ?

Rappelons d’abord, pour ceux qui ne nous connaîtraient pas encore, que notre association, l’au5v, a pour objet de développer l’usage du vélo au quotidien, avant tout pour les déplacements utilitaires et les loisirs, mais aussi pour le tourisme à vélo.

Pour atteindre cet objectif, nous mettons en œuvre tout type d’action qui nous semblent pertinent, en fonction de nos moyens bien sûr...
Il en va ainsi de notre travail de sensibilisation sur l’intérêt de ce mode de déplacement tant auprès des usagers potentiels, que des élus. Nous le faisons au travers de diverses manifestations festives comme la Fête du vélo, la Fête des Voies Vertes, des sorties à vélo mensuelles, à caractère familial, des stands d’exposition sur diverses fêtes et forums pour associations, des conférences-débats destinées aux techniciens et élus des collectivités territoriales.

Nous travaillons également à lutter contre le vol des vélos, au travers du marquage Bicycode et de l’éducation aux bonnes pratiques pour attacher son vélo.

Et je laisse pour le moment de côté plusieurs projets que nous espérons développer dans un proche avenir, notamment une vélo-école...

L’ouverture de l’atelier vélo s’inscrit dans la continuité de ces actions.

Son installation dans l’agglomération creilloise était pour nous une évidence. D’abord au regard du nombre de ses habitants et donc des utilisateurs potentiels de l’atelier. Ensuite parce qu’il nous semblait, et il nous semble toujours, que c’est ici que nous devons concentrer nos efforts pour développer l’usage du vélo et des mobilités actives en général. La marche à franchir semble en effet ici particulièrement haute pour atteindre l’objectif européen de 12 % de part modale du vélo d’ici 2020, et même celui de 10 % annoncé récemment par le Ministre des Transports dans le cadre du plan national vélo.

La démarche qui nous anime pourrait être illustrer par la maxime suivante :

Donne-moi un vélo, je roulerai quelques jours ;
Apprend-moi à le réparer et je pédalerai toute ma vie.

L’atelier ABC vélo fait partie du réseau Heureux Cyclage, qui regroupe une cinquantaine d’ateliers vélos en France.
Ces Ateliers partagent les objectifs suivants :
- Favoriser la pratique du vélo au quotidien.
- Remettre en circulation des vélos délaissés, réutiliser les pièces détachées et recycler les matières premières.
- Échanger les savoir faire autour de la mécanique et de la pratique du vélo en ville.

Un atelier vélo, c’est aussi un bel exemple d’économie sociale et solidaire.

L’ensemble des ateliers vélos a déjà créé plus de 30 emplois en 3 ans.
Ils contribuent à une meilleure gestion des déchets et à la lutte contre le gaspillage de nos ressources énergétiques et minérales.

Les ateliers les plus anciens sont maintenant autonomes financièrement grâce à la revente de vélos, ou des matériaux récupérés et triés, grâce parfois aux partenariats et conventions signées avec différentes collectivités ou sociétés de transport, notamment pour la gestion et/ou l’entretien de leur flotte de vélos en location.

Mais l’atelier vélo, c’est encore davantage. C’est un lieu assez unique de rencontre, d’échange et d’entraide inter-générationnel, inter-culturel et inter-catégories socio-professionnelles. Les + jeunes et les plus anciens ; les habitants des quartiers et ceux du centre-ville ; et puis les étudiants, ouvriers, chômeurs et les ingénieurs, cadres, actifs ou retraités...

"Les ateliers vélo rassemblent des personnes de profils différents, qui ont tous envie d’être utiles à l’échelle locale, partager du bon temps avec les autres habitants de leur ville, tout en s’inscrivant dans le développement d’alternatives concrètes à la société de surabondance individualiste, dont l’automobile est le symbole évident.
Les ateliers vélo sont en ce sens un magnifique objet de démonstration de la possibilité de transition vers une « société de la sobriété heureuse »..."
(Ndlr : Propos empruntés à Julien Allaire, président de l’Heureux Cyclage.)

Quand nous avons décidé d’ouvrir cet atelier, s’est d’abord posé la question du lieu et des moyens. C’est grâce à à la recyclerie S.O.R, dont je salue la directrice , et à l’association Emmaüs que nous avons eu connaissance de la disponibilité d’un ou deux box en face de leur friperie, et nous sommes rentrés en contact avec les propriétaires des lieux pour les louer à compter du mois de juillet dernier.

Nous avons fait le pari que ce projet était viable et que nous solutionnerions au fur et à mesure les écueils qui se présenteraient.
C’est à peu près ce qui s’est passé, à deux détails près.
Nous avions en tête l’idée d’un partenariat avec Emmaüs, pour l’échange de services, de compétences, et de fluides comme l’électricité et l’eau.
Des obstacles techniques et juridiques ont malheureusement empêché de mettre cette idée en œuvre pour ce qui concerne la fourniture d’électricité, ce qui compromet notre installation durable en ces lieux...

Mais l’absence d’électricité, d’une part, et donc la possibilité de se mettre à l’abri des intempéries tout en bénéficiant au moins de l’éclairage, et l’exiguïté de nos locaux actuels, d’autre part, nous conduisent à rechercher dès à présent un autre lieu pour accueillir notre atelier vélo.
D’où l’appel que nous avons lancé à la Communauté d’Agglomération Creilloise et que nous lançons à nouveau aujourd’hui à chacun d’entre vous pour nous aider à trouver un local plus approprié, afin de pouvoir développer cet atelier, au bénéfice de tous les Creillois, Montatairiens, Nogentais, Villersois, et même, pourquoi pas, de tous les habitants du sud-est de l’Oise.

Avant de vous inviter à partager le verre de l’amitié, je voudrais adresser, au nom de tous les cyclistes et sympathisants, nos vifs remerciements :

1. à la société ADEO, qui aurait normalement être représentée par son DRH, Jean-Baptiste De Gandt, pour l’aide financière qu’elle nous apportée pour l’achat de l’outillage nécessaire au démarrage de l’atelier. Ce qu’ils ont fait avec leurs salariés mérite que vous raconte l’opération menée par ADEO à l’occasion de la Fête du vélo 2011. Je laisse Philippe vous en parler, puisqu’il s’est rendu à Lezennes pour se voir remettre le chèque.
A l’occasion de la Semaine de la Mobilité, en juin 2011, ADEO proposait à ses salariés du siège de laisser la voiture au garage et de venir travailler à vélo. Les salariés remplissaient un tableau indiquant le nombre de kilométre parcourus à vélo. Grâce à l’économie ainsi réalisée, chaque kilomètre donnait lieu au versement de 25 centimes d’euros dans une "cagnotte", moitié par le salarié, moitié par la société. Les quelques 1900 km ainsi parcourus ont permis de contribuer à hauteur de 500 € au démarrage de notre atelier vélo...
ADEO propose un vélo de fonction à tous ses employés, et communique sur le fait que chaque km effectué à vélo, c’est 50 centimes d’économie directe, 1 € d’économie e dépense de santé (source OMS), 0 gr d’émission de CO2... Un exemple à promouvoir...

2. aux bénévoles de l’au5v qui n’ont pas compté leur temps et ont beaucoup travaillé depuis l’ouverture de l’atelier pour le rendre opérationnel et aussi accueillant que possible.
Je pense bien sûr :
- à Philippe et à Frédéric, à la fois responsables et principaux piliers de l’atelier,
- à Jacques qui beaucoup donné pour remettre en état cet appentis,
- à Yves et André, 2 autres piliers de l’atelier, qui assurent à eux seuls la moitié des permanences et la remise en état de marche de la plupart des vélos,
- à Régis qui s’est occupé de l’outillage et l’établi,
- à Bernard pour sa présence quasi permanente les samedis,
- à Olivier, Claude, Daniel et Nicolas qui sont venus ou viennent régulièrement assurer une permanence.

Merci à vous et merci à ceux qui ont préparé cette petite manifestation.

Longue vie à l’atelier ABC Vélo !!

JPEG - 197.8 ko
Inauguration de l’atelier ABC Vélo le 31/03/2012
Discours d’Éric Montès, adjoint au maire de Creil.
JPEG - 177 ko
Inauguration de l’atelier ABC Vélo le 31/03/2012
Monsieur Eric Montès, adjoint au maire de Creil est venu en VAE. Il pose devant notre magnifique enseigne, réalisée par Yves, pilier de l’atelier.
JPEG - 178.6 ko
Inauguration de l’atelier ABC Vélo le 31/03/2012
L’inauguration avait lieue dans la cour arrière du presbytère, afin de pas gêner l’activité de nos amis d’Emmaüs.
JPEG - 191.5 ko
Inauguration de l’atelier ABC Vélo le 31/03/2012
Les préparatifs.
JPEG - 189 ko
Inauguration de l’atelier ABC Vélo le 31/03/2012
Il nous fallait des "tables". Une vieille porte et une planche sur des tréteaux ont fait l’affaire. Amenées à vélo bien sur.
JPEG - 515.3 ko
Atelier : les étagères
JPEG - 184.8 ko
Atelier : le tableau des outils
JPEG - 193.3 ko
Atelier : détails

portfolio

Article sur le site de la radio FMC le 02/04/2012 relatant l'inauguration