Accueil > Choisir et utiliser son vélo

Mais où est passé mon vélo ?

publié le : 23 octobre 2014.

Chaque année en France, 400.000 bicyclettes sont volées ! Un vrai fléau...
Pour y échapper, suivez les conseils des associations d’usagers qui regroupent des cyclistes expérimentés...

Article du magazine MAIF

Avertissement : la reprise de cet article ne doit pas être considérée comme une incitation à s’assurer à la MAIF pour couvrir le vol de votre vélo !

L’adhérente d’une association membre de la FUB nous a effet fait part de l’expérience suivante :

Mon fils s’est fait voler son vélo qui lui servait de mode de transport pour se rendre au travail. Ce vélo était en excellent état bien entretenu. Mais après prise en compte d’un coefficient de "vetusté" et déduction de la franchise (135€) il a été remboursé de....15€ ! Soit environ 4 % de la valeur du vélo. Depuis il n’a pas racheté de vélo.

J’ai écris à la MAIF pour signaler que je trouvais anormal qu’un véhicule écologique comme le vélo, d’une valeur de quelques centaines d’euros, se voit appliquer la même franchise qu’une grosse cylindrée de plusieurs dizaines de milliers d’euros et leur suggérai de réétudier cette question des dédommagements en cas de vol puisque la MAIF se prétend "assureur militant".

J’ai reçu deux mois plus tard une réponse signée du président m’assurant dans une belle langue de bois que la MAIF était très attentive aux problèmes des vélos mais aucune réponse à la question que je soulevais et depuis 2 ans et demi rien n’a changé... Assurés ou non : en cas de vol, les cyclistes n’ont que leurs yeux pour pleurer ou presque.

C’est pourquoi je considère l’encart en bas à droite de la page comme une pub, certes non mensongère, mais trompeuse. Ce qui est d’ailleurs le rôle d’une pub. Quant à l’"assureur militant"...!
JLS