Accueil > L’Association au5v > Actualités

Pic de pollution : Où en sont les alternatives au tout-automobile dans l’Oise ?

publié le : 7 décembre 2016.

Communiqué de presse du mercredi 07 décembre 2016

Le département traverse un pic de pollution sans précédent, dû en grande partie à la pollution automobile. [1]

L’indice de pollution à Creil était jeudi dernier et aujourd’hui encore de 10 (le maximum !).

Pour encourager les alternatives à l’usage de la voiture et pour diminuer l’exposition aux sources de pollution, l’Association des Usagers des Voies Vertes et Véloroutes des Vallées de l’Oise (AU5V) demande des alternatives au tout automobile : Il est plus qu’urgent de développer un réseau intercommunal de voies vertes qui permet de relier les communes les gares routières et ferroviaires et les aires de covoiturage par des voies éloignées du trafic automobile en empruntant des véhicules non polluants (vélos, VAE, gyropodes ...).

Ce réseau s’appelle dans le département la Trans’Oise, il est suspendu jusque 2018, l’urgence du département a été en 2016 de rénover les chaussées dédiées à l’automobile afin d’y rouler plus vite, d’y mourir plus vite et d’augmenter les pics de pollution.

L’AU5V demande que :

  1. le vélo et les mobilités actives ne soient pas oubliés lors de la rénovation des voiries du département, cf La rénovation de la D120 à Pont Sainte Maxence et nos échanges avec le département [2]
  2. le réseau de Trans’Oise soit achevé en reprenant les préconisations des usagers [3]
  1. des places de stationnement vélo sécurisées soient installées sur les aires de covoiturage du département
  2. l’intermodalité bus/trains + vélos soit encouragée avec des aménagements cyclables de qualité pour rejoindre les gares, un nombre de places de stationnements sécurisés pour les vélos en nombre suffisant (largement sous-dimensionné aujourd’hui) mais aussi des aménagements pour faciliter la circulation des vélos tenus à la main(passerelles, goulottes) dans les gares de l’axe Paris-Amiens et Paris-Compiègne
  3. des plans de déplacement jeunes (PDJ) soient initiés dans tous les collèges du département http://www.au5v.fr/Reamenagement-de...

En période de pic de pollution la qualité de l’air est meilleure (ou moins médiocre) sur un vélo qu’à l’intérieur d’un habitacle d’automobile. Il est conseillé de rouler doucement sur son vélo pour ne pas s’essouffler et de s’éloigner le plus possible du trafic automobile.

Télécharger le Communiqué de presse

Notes

[1D’après l’inventaire des émissions de polluants atmosphériques réalisé par ATMO Picardie, sur la zone PPA, 26% des émissions de PM10 sont dues au sec- teur du transport (source : Plan de Protection de l’Atmosphère de la région de Creil )

[263 millions d’euros en 2016 sont consacrés dans l’Oise à l’entretien des routes contre 61 millions en 2015

[3Ce projet de Trans’Oise, initié il y a 10 ans devait offrir 240km de voies destinées à tous les modes de déplacements non motorisés et relier les principales villes du département.