Accueil > L’Association au5v > Les Antennes Locales > Vive le vélo à Compiègne > Démarches

Piste cyclable Guynemer à Compiègne

publié le : 4 février 2010.

Échange de correspondance pour une proposition d’amélioration du marquage au sol de la piste du cours Guynemer à Compiègne.

A titre info, une petite action au profit d’une piste cyclable à Compiègne.

Réponse de M. HANEN, Délégué chargé de la voirie et de l’aménagement urbain à Compiègne.

Merci de ce message constructif, cher Monsieur, et merci également de vos
vœux ; à mon tour, je vous souhaite une très heureuse année 2010.

Je vais transmettre vos observations au service en charge de ces travaux,
aux fins de prise en compte

Bien cordialement,

E. HANEN

Courrier initial émis par Alexandre HENNEQUIN, représentant de l’antenne locale Compiègne de l’AU5V.

Bonsoir et bonne année MM TRINCHEZ, PAUQUET et HANEN.

J’ai vu avec plaisir que la piste cyclable sur le cours Guynemer avait
été refaite et que - cerise sur le gâteau - vous aviez pris en compte le
recul du feu tricolore à la sortie des parkings du bord de l’Oise pour
permettre aux piétons et cyclistes de traverser en toute quiétude le
passage protégé sans être gênés par les automobilistes distraits.
J’ai aussi noté que vous aviez fait permuter les zones piétonne et
cyclable comme nous l’avions évoqué.

Pour nous, cyclistes au quotidien, les améliorations nous semblent
longues à venir et nous finissons par douter que quelque-chose bouge
mais nous voyons là que nos propositions n’étaient pas oubliées.
Sans doute qu’un peu de communication de la part de la collectivité
territoriale (ARC ou mairie) aurait apaisé nos craintes et début de
déconvenue...

Le marquage au sol n’est pas terminé, sans doute du fait du froid vif
qui persiste.
J’aimerais en profiter pour vous faire une requête à la lumière de
l’expérience que nous tirons de l’usage de cette piste cyclable telle
qu’elle est en ce moment.
On peut constater que les piétons hésitent quant-à savoir de quel côté
ils doivent marcher. C’est logique sur la zone où le marquage n’est pas
réalisé mais ça se vérifie sur la zone déjà marquée (face à l’Ecole
d’Etat-Major).
En effet, l’indication piéton - cycliste n’apparaît qu’en début de piste.
Serait-il possible d’avoir une répétition à espacement régulier de ce
marquage (par exemple tous les 50 ou 100 mètres) ?
Ceci permettrait aux piétons ne prenant pas cette zone à son début de
savoir quel est le côté qui leur est dévolu.
L’agrandissement du symbole peint au sol serait sans doute aussi utile.

Je vous remercie de m’avoir lu et vous salue cordialement.

Alexandre HENNEQUIN

PS : j’ai intégré une association plus vaste à vocation régionale dans
le cadre de la défense des intérêts des cyclistes (www.au5v.fr), un
courrier avait été envoyé à la mairie de Compiègne.