Accueil > L’Association au5v > Les Antennes Locales > Vive le vélo à Compiègne

Pistes cyclables en Belgique

publié le : 29 septembre 2015.

Texte de 2009 imposant des règles de qualité

La province de Flandre en Belgique n’en est plus à se demander si il faut ou pas faire des pistes cyclables, ni de définir leurs caractéristiques : ce sont des points évidents bien arrêtés.
Non !
Ils se sont fixé un objectif chiffré et mesurable pour le confort de leurs pistes afin que le cycliste ne subisse pas trop de vibrations et autres secousses.
Le texte d’origine n’est pas en français, il est traduit ci-dessous.
La France devra mettre les bouchées doubles pour rattraper le retard !

Les pistes cyclables en Flandre : confortables ou non dans le futur ?

Le syndicat des cyclistes a entrepris pour la première fois et sur une grande échelle un audit détaillé de confort sur les pistes cyclables en Flandre. Ceci a été fait avec un « vélo-mesureur » développé par l’Université de Louvain. Plus de 1400 kilomètres de pistes cyclables dans 31 municipalités et villes répartis sur les cinq provinces flamandes ont été marqués de façon systématique et scientifique sur une carte.

1. Mesurer, c’est connaître

Cette étude montre clairement que le confort peut être mesuré, et qu’une méthode efficace est disponible pour les nombreux résultats de mesure afin de créer un objectif fiable et pratique pour aider le gouvernement dans ses choix.

2. Examiner les résultats
Pour le détail des chiffres nous nous référons au rapport d’étude approfondie. Les tableaux clés sont ceux dont les scores de confort pour pistes récentes ou reconstruites p.15-16, partager les sentiers avec score < 5 dixièmes p.21, totaux par ville p.22-23.

La recherche a été basée sur trois éléments : le confort de vibrations (vibrations dues aux chocs pendant le trajet), la largeur de la piste et la distance de sécurité entre la piste et la voie auto contiguë.

Les résultats globaux suivants peuvent être déduits de l’étude :

• Les notes globales pour l’ensemble de l’enquête :
- Un peu moins de 5 / 10 pour le confort des vibrations ;
- 5,2 / 10 pour la largeur de la piste cyclable ;
- 6,5 / 10 pour la distance par rapport à la chaussée.

Ces scores sont loin des scores cibles de 8/10 comme prévu dans le présent rapport.

Les mauvais scores pour la largeur de la piste cyclable et la distance par rapport à la chaussée sont dus en partie à notre - typiquement flamande – densité d’urbanisation, mais pour la mauvaise cote de confort vibratoire, il n’y a pas de circonstances atténuantes."

Pour le reste, je résume :

Les notes vont généralement de 1,5 à 8/10.
26% des pistes ont été (re)faites il y a moins de 8 ans.
Certaines pistes récentes ont 10/10 mais pour la majorité d’entre elles , on a 6,6/10 en moyenne.
Le matériau utilisé a une forte incidence sur la qualité : 8,2/10 pour l’enrobé, 6,5/10 pour le béton et 5,5/10 pour les dalles.
Les bandes cyclables contiguës à la chassée sont souvent moins bonnes que la chaussée mais souvent plus confortables que les pistes goudronnées séparées.
Il y a peu de différence entre pistes municipales et régionales.
Les pistes sont pour 40% en béton, 30,5% en enrobé et 28,5% en dalles (manque 1% !?!)

3 - Recommandations pour l’avenir
En plus des normes actuelles, il faut :
- une norme de planéité garantissant la même qualité que pour les voies automobiles.
- que la planéité doit être garantie lors du croisement entre une piste et une voie automobile.

3.2 - L’évaluation sera continue sur la totalité de la voirie cyclable, municipale et régionale, qui devront donc s’accorder.

3.3 - Des moyens supplémentaires pour atteindre l’objectif seront débloqués.

3.4 - La totalité des intervenants doit être informée de ces décisions : municipalités, région, bureaux d’études, entreprises de travaux publics, et savoir que les réalisations seront contrôlées.

4 - Conclusion
Les cyclistes méritent un meilleur confort. Malgré les récents efforts, il est certain qu’on peut faire beaucoup mieux.
Le confort doit être un point d’attention permanent, tant au niveau du schéma directeur qu’au niveau de la réalisation.

Voir en ligne : Audit de confort des pistes cyclables en Flandre

P.-S.

La France pourrait-elle adopter les mêmes règles ?