Accueil > Aménagements cyclables et Politique cyclable.

Réaménagement des Gares de l’Oise : n’oubliez pas le vélo !

publié le : 22 novembre 2016.

Pour les vélotaffeurs ou vélotouristes, le train est le meilleur allié du vélo pour multiplier les distances accessibles. Pourtant, de plus en plus de gares sont inadaptées voire inaccessibles aux vélos et les trains ne font pas toujours mieux. De nombreuses gares de la région vont être rénovées ou adaptées aux personnes à mobilité réduites, c’est pour nous l’occasion de demander que le vélo soit pris en compte. Il est nécessaire d’avoir des stationnements sécurisés en nombre mais aussi de pouvoir aller d’un quai à l’autre sans porter son vélo.

Accessibilité et circulation des vélos dans les gares

Dans un courrier fin octobre 2016 nous avons sollicité la mairie de Chantilly, la SNCF et le Chef de Gare de Chantilly sur les difficultés pour un cycliste de quitter la gare lorsqu’il arrive de Paris.

Pourtant les solutions existent :

  • La solution idéale est de remplacer un escalier par une rampe à pente douce. Cette solution n’est pas toujours possible à mettre en place mais elle satisfait les personnes à mobilité réduite et les cyclistes
  • Autre solution, la Goulotte à Vélo telle que présentée ici à Bruxelles Cette « Goulotte » permet au cycliste de faire rouler son vélo le long de l’escalier. Deux documents illustrent sa mise en oeuvre :

- Goulotte : Exemples et Préconisations de ProVélo
- Goulotte pour vélos : recommandations de Droit au Vélo

L’ascenseur n’est pas une solution. Il n’est pas fiable (l’ascenseur peut tomber en panne, et qui n’a pas connu une gare ou l’ascenseur n’est pas en panne ?). Il coute cher à la mise en oeuvre et à l’entretien. Et parfois il est impossible d’y faire rentrer un vélo.

Nous sommes actuellement en discussion avec la région et les collectivités locales pour le réaménagement des gares de

  • Chantilly
  • Compiègne
  • Clermont
  • Creil

En espèrant que nous saurons faire entendre la voix du cycliste.

un parking géant à Chantilly

Dans un article du Parisien du 23/11/2016, on parle d’un « pôle d’échange multimodal » mais en ne citant que la voiture (il est question d’ajouter 500 places de parking aux 1000 existantes, éventuellement en hauteur, soit une tour qui hébergerait un parking !). Nous soutenons que par multimodal, il faut entendre multi modes : autos, bus, piétons, vélos. Et nous demandons que le nombre de places de stationnement vélos soient augmentées elles aussi (là ou on range 1 voiture on peut ranger 10 vélos) et que que ces places soient sécurisées. La gare de Chantilly est très accessible pour les vélos avec ou sans assistance électrique, des aménagements cyclables existent pour en assurer la désserte, y compris en venant de Gouvieux.

Le vélo, une chance pour le train

A propos du train et du vélo, le 14 novembre dernier, se tenait à Paris, une conférence organisée par CycloTransEurope « Le vélo, une chance pour le train »