Accueil > Développer mesurer les mobilités actives, l’intermodalité

7 écoles du sud de l’Oise participent au Challenge de l’écomobilité scolaire

publié le : 19 mai.

Organisé par le CREM (Centre ressource régional en écomobilité) le challenge de l’écomobilité scolaire débute ce lundi pour 4 jours dans toute la région des Hauts de France. 7 écoles du Sud de l’Oise y participent.

En 2017, l’école Fabre d’Eglantine de Pont Sainte Maxence avait remporté ce challenge de l’écomobilité scolaire.

Cette année, le sud de l’Oise est particulièrement bien représenté avec 7 écoles qui participent à ce challenge régional : l’école du Bois du Chêne à la Chapelle-en-Serval, l’école du Bois-Saint-Denis à Chantilly, l’école Anne de Kiev à Senlis, l’école Jacques Decours à Montataire, l’école Fabres d’Eglantine à Pont Sainte Maxence, l’école Roquesable à Fleurines et l’école du Centre à Verberie.

C’est quoi ?

C’est un challenge ludique pour le déplacement domicile-école. C’est l’occasion de découvrir au moins une fois dans l’année un mode de transport alternatif à la voiture parents-enfant et de sensibiliser enfants et parents sur l’intérêt des mobilités douces. « C’est une bonne initiative car c’est vrai qu’on a tendance, parfois, à prendre nos voitures alors qu’on habite juste à côté » témoignait cette semaine un parent de l’école du Bois du Chêne dans un article du Parisien après la mise en place d’un Pédibus.

Ce challenge vise à :

  • Promouvoir auprès des jeunes des modes de transports alternatifs à la voiture individuelle pour leur trajet domicile-école : à pied, à vélo, à trottinette, en transport en commun…
  • Valoriser les bonnes pratiques des écoliers et de leur établissement en matière de mobilité.
  • Faire participer le plus grand nombre d’établissements scolaires.

Comment ça marche ?

Les écoles se sont inscrites et préparées depuis le 4 mars. Du 20 au 24 mai, des comptages sont réalisés par un référent au sein de l’école pour connaître quels ont été les moyens de transport utilisés par chaque élèvre pour se rendre à l’école.
Les résultats sont transmis ensuite au CREM qui organise ce challenge. Le 12 juin 2 gagnants seront désignés
- la classe la plus écomobile des Hauts de France
- la classe ayant la plus belle progression écomobile

L’AU5V accompagne et sensibilise sur l’écomobilité scolaire

En 2017, la classe Fabre d’Eglantine avait remporté le prix de la classe la plus écomobile des Hauts de France, elle avait bénéficiée d’un accompagnement de l’AU5V et de son antenne locale. Le Parc Naturel Régional a expérimenté cette année un nouveau programme d’action auprès de l’école Roquesable à Fleurines accompagné par l’AU5V et Ecomobiz. Cette année, l’AU5V organise pour 3 écoles une journée vélo ; à Chantilly, Senlis et Lamorlaye.

Voir en ligne : Le site du Challenge de l’Ecomobilité Scolaire