Déconfinement : des règles particulières pour les ateliers vélo

, par  Thierry Roch

Conditions et consignes sanitaires à appliquer dans les ateliers d’autoréparation vélo AU5V

Notre objectif est de proposer le plus rapidement possible aux adhérents la possibilité de pouvoir réparer leur vélo, de proposer des vélos à la vente pour ceux qui en font la demande afin d’accompagner l’engouement pour le vélo à l’occasion de ce déconfinement. Nous souhaitons également faciliter, pour les adhérents, de bénéficier du chèque de 50€ proposé par le gouvernement dans le cadre de l’opération coupdepoucevélo. Mais nos activités ne peuvent pas mettre en danger les bénévoles ni les adhérents.
Ces mesures pourront être ajustées au fil des semaines.

Si ces conditions sanitaires ne sont pas respectées l’atelier ne pourra pas ouvrir.

1/ La ville où se trouve l’atelier doit donner son accord pour la réouverture de celui-ci.

2/ Les adhérents ne peuvent pas pénétrer dans les locaux fermés. Seuls les bénévoles peuvent circuler à l’intérieur en respectant les distances de sécurité. Les activités réalisées par les adhérents doivent pouvoir se dérouler à l’extérieur (dans le cas où l’adhérent est autonome). L’adhérent demande les outils nécessaires à sa réparation puis, après usage les dépose dans le récipient prévu à cet effet (contenant de l’alcool).

3/ L’AU5V met à disposition des masques jetables ou non jetables ; chaque bénévole porte un masque, et le garde (ou le jette, pour les masques jetables) après usage.

4/ L’AU5V met à disposition des gants jetables pour ceux qui le souhaitent. Attention à ne pas se toucher le visage avec ses gants.

5/ L’atelier doit disposer d’un point d’eau avec du savon de Marseille pour se laver les mains. Pour les ateliers sans lavabo (Nogent), une citerne d’eau sera mise à disposition en extérieur avec du savon. Les bénévoles doivent se laver les mains en arrivant et à plusieurs reprises, idéalement après avoir manipulé un vélo, ou de l’argent. Attention, le gel hydroalcoolique n’est pas suffisant sur des mains salies par de la graisse. Désinfecter régulièrement le robinet avec de l’alcool ménager sur un chiffon ou en spray.

6/ Maniement des outils : Une cocotte minute ou un récipient qui ferme hermétiquement contiendra de l’alcool ménager pour désinfecter les outils. Lorsque l’on a terminé avec un outil, on le plonge dans le récipient et on l’y laisse pour les outils les plus utilisés ou, sinon, on le range ensuite. Lorsque l’atelier est fermé, le récipient doit être fermé hermétiquement et placé à l’abri du soleil.

7/ Manipulation des vélos : lorsque qu’un bénévole prend en charge un vélo et avant de positionner sur un pied d’atelier, il désinfecte le guidon la selle et le cadre avec un torchon muni d’alcool ménager ou d’eau de javel. Il entreprend la réparation, et redonne un coup de chiffon désinfectant avant de restituer le vélo.

8/ Pendant cette phase, nous privilégions la réparation par les bénévoles plutôt que par les adhérents.

9/ Le comptoir où sont réalisés les actes administratifs est désinfecté toutes les heures avec un chiffon + alcool . La personne en charge des actes administratifs devra se désinfecter les mains régulièrement avec du gel hydroalcoolique, notamment après la manipulation des espèces, chèques ou autre.

10/ On appose des affiches publiées par le réseau de l’Heureux Cyclage pour rappeler les gestes barrières

11/ Pour le redémarrage, un administrateur de l’AU5V doit toujours être présent lors de l’ouverture des ateliers.