Disparition de Claude Poitout

, par  Thierry Roch , mis a jour le mercredi 24 février 2021

« Un seul être vous manque et tout est dépeuplé », c’est la première citation qui nous est venue en tête lorsque nous avons appris la disparition de Claude Poitout, ce mardi 10 février à 74 ans. Claude s’est éteint au service réanimation de l’hôpital de Trappes, après plusieurs mois de lutte contre des infections qui sont apparues après une opération du coeur.

Nous savons qu’il nous quitte apaisé... mais il nous manque déjà !

Membre fondateur de l’AU5V en 2004, il a été de tous nos combats durant ces 16 années. Correspondant de « Rue de l’Avenir » pour l’AU5V, il militait pour "la rue pour les enfants". Il nous représentait dans de nombreuses instances et commissions, à Senlis et au Parc Naturel Régional Oise - Pays-de-France. Il a accompagné et encouragé tous nos jeunes volontaires en service civique, notamment pour la réalisation d’itinéraires cyclables au sein du Parc Naturel Régional.

Grand voyageur à vélo avec Catherine son épouse (mais aussi leurs enfants pendant quelques années), il a soumis à rude épreuve plusieurs tandems !

Claude était aussi très impliqué dans la vie de sa commune de résidence, Courteuil, où il a sensibilisé les élus aux enjeux du vélo, organisé nombre d’ateliers vélos et autres opérations de nettoyage des bords de route, ou de limitation de l’éclairage nocturne.

A Senlis, ville pour laquelle il s’investissait aussi beaucoup, il a organisé et encadré un nombre incalculable de balades à vélo à la découverte du territoire. Il a marqué élus et techniciens par son engagement et son expertise du terrain sur tous les sujets concernant le vélo (stationnement, marquage, signalisation, aménagements,...).

S’il a parfois réussi à agacer un ou deux élus au Conseil Départemental, c’était toujours pour les mettre face à leurs contradictions ou essayer encore et encore de les convaincre. Claude était un peu comme "le scotch du capitaine Haddock", celui qui vous rappelle à vos engagements. Celui qui nous rappelle aussi à une certaine exigence sans far ni paillette, réaliste, concret.

Claude, tu nous manques déjà...
Mais ton empreinte, ton souvenir resteront gravés pour toujours dans nos mémoires...

Pour lui rendre hommage, nous vous proposons, dans le respect des consignes sanitaires, de nous retrouver à vélo, rue de la Nonette, entre la mairie et le cimetière de Courteuil ce lundi 15 février à 10h45 (départ à 10h30 devant la mairie de Senlis avec Eric) pour saluer son dernier passage. Vous pouvez lui rendre un hommage en écrivant un texte ici https://link.inmemori.com/NA35D2

Eric Brouwer & Thierry Roch