Accueil > L’Association au5v > Les Antennes Locales > Senlis à vélo

La voie verte de Chamant-Senlis : Nos impressions

publié le : 12 novembre.

La voie verte entre Chamant et Senlis est super mais loin d’être parfaite !
Petit résumé de notre délégué Claude de l’antenne "Senlis à vélo" en 7 points après un aller-retour à vélo non sans risque...

Novembre 2018 -

Soucieux de la qualité des réalisations des collectivités locales, L’AU5V a fait part de ces remarques à la CCSSO - 7 points à relever :

1 -
L’élargissement ne serait pas un luxe. En effet se déplacer sur le trottoir actuel avec ce genre de remorque pour 2 enfants suppose une grande maîtrise de la trajectoire, surtout quand une voiture ou un camion passe sur la route :

2-
Cette photo pour signaler qu’un véhicule a dévié de sa trajectoire. Quelques poteaux ont été cassés et des arbustes ont souffert. L’un d’eux est arraché :

3-
A l’entrée dans Chamant au niveau de la traversée qui donne accès par la rue des Otages. L’aménagement reste à faire. Qu’est-il prévu ? Logos vélos dans les deux sens + passage piétons ? Signalétique pour les automobilistes ? Autant de questions en suspend car la sécurisation de cette traversée est importante. Les voitures sont en ligne droite et roulent vite.

4-
Une autre question : Quelle est la fonction réelle de ces balises rouges et blanches ? Il semblerait qu’elles servent à délimiter la route et de la voie verte, mais il serait plus confortable et plus sûr d’avoir des poteaux moins espacés et plus rigides.
5-

Venant de Chamant et allant vers Senlis : il s’agit là de la voie d’accès à la RD330. Le passage piétons/vélos est juste à l’entrée de la bretelle. La section de dégagement/tourne à droite pour les voitures est très courte et étroite. C’est une zone à risque ! Comment sécuriser convenablement pour éviter qu’un piéton/cycliste soit accidenté ou que la traversée de piétons/cyclistes n’amène plusieurs voitures à obstruer la voie de dégagement au risque d’entraîner une collision entre voitures...

6-
Dans le sens Senlis vers Chamant : la traversée de la bretelle de sortie de la 330. Là aussi, la traversée à risque accidentogène. La visibilité à gauche pour les piétons/cyclistes est très courte. Les voitures arrivent parfois vite et les conducteurs ont leur regard porté sur leur gauche pour faire attention à l’arrivée d’autres véhicules.
Sur ces deux passages de bretelle les vélos seraient pénalisés si la solution était de leur demander de traverser pieds à terre. Une signalétique « priorité vélos" est-elle envisageable ?

7-
Un petit clin d’oeil amusé relatif à un point dont nous avons plusieurs fois parlé à l’association : le niveau zéro de traversée. Sur la photo de droite, il sera effectif pour le stationnement des véhicules. Celle de gauche laisse perplexe : On peut penser que le goudron viendra à la jonction des premières plaques de béton (première pénalité supprimée). Mais il restera une autre pénalité d’1,5 à 2 cm du fait de ces bordures en gré. Il aurait vraiment été judicieux de mettre toute cette traversée à niveau zéro. Le comble c’est que les voitures n’ont pas ce genre de ressaut.

Quelques autres questions ont été adréssées à la Communauté de communes :

  • Du Poteau à la rue de l’Orme qui Baie quel sera l’itinéraire principal ? Si la sente qui longe l’avenue de Compiègne sur cette section n’est pas modifiée, son revêtement sera-t-il refait ? Actuellement, son état fait qu’elle n’est pas fort praticable à vélo.
  • Où en est l’aménagement entre l’avenue Joffre et la gare dans les sens Chamant-Senlis et Gare rue de l’Orme qui baie dans l’autre sens ?