Lamorlaye - Chantilly : nous demandons un aménagement provisoire à Madame la Maire de Chantilly

, par  Thierry Roch

Le 25 aout dernier, nous avons écrit à Madame la Maire de Chantilly et Vice Présidente de l’Aire Cantilienne en charge des transports pour lui suggérer d’anticiper la réalisation de la piste cyclable Lamorlaye – Rond Point du Mont de Pô prévue à la Toussaint, et d’envisager un aménagement tactique et provisoire entre le futur rond point et l’avenue d’Orléans pour assurer une petite continuité de la piste cyclable qui sera réalisée par le Département. (En attendant son prolongement pour lequel une étude doit être lancée).

Dans notre courrier [1] (sans réponse à ce jour), nous précisions « Cet axe est très fréquenté par les cyclistes, notamment par les lycéens dont les parents ne tiendront peut-être pas à ce qu’ils prennent les transports en commun ». Le 25 aout, nous n’avions aucune idée de la situation sanitaire à la fin des vacances de la Toussaint. Nous y sommes, la piste cyclable est réalisée jusqu’au rond point du Mont de Pô et une amorce vers Chantilly. Le confinement vient d’être promulgué, les lycées restent ouverts avec des cours en présentiel et le gouvernement souhaite maintenir l’activité économique, donc les travailleurs vont continuer à se déplacer, pour aller à la gare de Chantilly par exemple en venant de Lamorlaye.

Qu’attendons nous pour déployer un aménagement qui sécurisera cette piste cyclable jusqu’à l’avenue d’Orléans (qui permet dans des rues de desserte locale de circuler plus facilement à vélo que sur un axe à 10 000 véhicules/jour). Quelques pots de peinture jaune, et quelques plots sont suffisants. Vas t’on nous ressortir le sempiternel coup de l’autorisation de l’Architecte des Bâtiments de France ? Lors de la réalisation des travaux d’enfouissement des réseaux cet été, la route avait déjà été aménagée pour permettre aux engins de circuler sur ce même coté. Si c’est possible pour des travaux, ce doit être possible pour des vélos ?

De quoi as t’on besoin ? De quelques pots de peinture et de plots pour sécuriser la piste. Concernant le trafic automobile, il ne sera pas impacté puisqu’il est déjà sur 2 voies. Elles seront juste resserrées sur une chaussée où il y a largement la place.

Madame la Maire, nous comptons sur vous pour sécuriser les déplacements de nos enfants, mais aussi des personnes qui se déplacent à vélo entre Chantilly et Lamorlaye

[1Le courrier adressé le 25 aout

Courrier du 25 aout 2020 a Me la Maire de Chantilly