Le département de la Seine-et-Marne ne jalonne pas la Scandibérique, CycloTransEurope et l’AU5V le font

, par  Thierry Roch , mis a jour le vendredi 11 juin 2021


En juin 2020, avec CycloTransEurope, nous avons effectué un balisage militant de la Scandibérique, itinéraire cyclable européen (EuroVelo 3), dans le département de Seine-et-Marne entre Othis (première commune de Seine et Marne lorsque l’on quitte l’Oise) et Villeparisis dans la plaine de France.

Un an plus tard, rien de neuf

Un an plus tard, aucun travaux n’a été effectué par le département pour signaler le parcours et le sécuriser.

  • Il n’y a aucun panneau pour guider les cyclistes dés qu’on entre en Seine-et-Marne tant du côté de la Seine-Saint-Denis que de l’Oise.
  • Il n’y a aucune piste cyclable, aucun aménagement pour rouler en sécurité sur les routes empruntées par la Scandibérique.
  • Il n’y pas de mise en sécurité lors des traversées de routes départementales même très fréquentées.
  • Les chemins ruraux qui sont disponibles ne sont pas transformés en voies vertes

Peut-être en 2023

Le département de Seine-et-Marne a adopté en 2020 son schéma vélo qui prend en compte la Scandibérique mais en se limitant au seul jalonnement reporté au-delà de 2023. Il y a pourtant des chemins ruraux qui peuvent sans difficulté, sans ouvrage d’art à refaire par exemple, être transformés en voies vertes. Les maires des communes concernées sont demandeurs. Le schéma vélo en cours d’élaboration de l’agglomération Roissy-Pays de France inclura aussi l’EuroVélo3.

Le vélo est devenu un mode incontournable pour améliorer notre quotidien, réduire les nuisances (bruit, pollution…) et agir pour pour le climat. Il ne doit plus être ignoré même aux lisières des agglomérations et en milieu rural.
Pour les habitants dans leurs déplacements quotidiens et leurs loisirs, pour les voyageurs à vélo, et en attendant que le département engage les travaux indispensables sur l’EuroVélo3, nous renouvelons cette opération de balisage militant cette année avec encore plus de force. Nous demanderons aux élus des communes traversées de pédaler avec nous pour appuyer nos demandes.

Des voyageurs qui se perdent, des franciliens qui ont envie de vélo

Les deux associations ne veulent plus voir des voyageurs venus de France ou d’Europe se perdre et se retrouver sur des axes routiers trop dangereux. C’est aussi le cas de Franciliens qui veulent rejoindre les massifs forestiers d’Ermenonville et de Compiègne ou des Isariens qui veulent aller en Ile-de-France. Dans le but de combler cette rupture de balisage, elles jalonneront la Scandibérique des limites de la Seine-Saint-Denis à l’Oise, ces deux départements l’ayant réalisé sur leur territoire.


Nous demandons au conseil départemental de Seine-et-Marne d’aménager rapidement la Scandibérique entre Villeparisisis et Othis (voie verte, piste cyclable et signalétique).
A l’occasion d’une randonnée le 5 juin 2021 de Paris à Senlis, les participants inaugureront deux panneaux symboliques qu’ils implanteront aux limites de la Seine-et-Marne. Ils baliseront le parcours de la Scandibérique.

Retrouvez photos et témoignages de cette randonnée par CycloTransEurope