Accueil > L’Association au5v > Actions Diverses > Auprès des élus

Les réponses des candidats au questionnaire "Parlons Vélo"

publié le : 13 avril.

En 2017, année d’élections, l’AU5V est allée à la rencontre des candidats

PNG - 80.5 ko

L’AU5V a participé à faire du lobbying auprès des élus locaux pour 3 élections, les présidentielles, les législatives et les municipales de Lamorlaye. Nous avons invité les candidats et candidates à répondre à un questionnaire « Parlons Vélo ». Nous publions ici les réponses des candidats élus qui ont bien voulu jouer le jeu, Eric Woerth, Pierre Vatin et Carole Bureau-Bonnard. Seuls Pascal Bois et Maxime Minot n’ont pas répondu à nos sollicitations.

JPEG - 43 ko
Éric Woerth
Député de la 4ième circonscription de l’Oise.
Président de la commission des finances

À quelle fréquence enfourchez vous un vélo ?

De temps en temps

Pour quel usage ?

Loisir : VTT en montagne et occasionnellement à Chantilly

Soutenir un plan vélo national ?

Oui, il me semble important de multiplier les initiatives au collège pour donner une culture vélo à nos enfants.

L’émergence d’une génération vélo ?

Ce ne sera pas une génération spontanée. La culture néerlandaise par exemple est ancienne et s’appuie sur plusieurs générations. L’école est un lieu fondamental pour faire naître cette culture.

JPEG - 8.7 ko
Pierre Vatin
Député de la 5ième circonscription de l’Oise

À quelle fréquence enfourchez vous un vélo ?

Jamais ou presque

Pour quel usage ?

Loisir : Ne pratique plus depuis longtemps

Soutenir un plan vélo national ?

Oui

L’émergence d’une génération vélo ?

Enfant j’ai appris la sécurité routière à l’école avec un vélo ...
C’est l’éducation à la pratique du vélo et le civisme qu’il faut privilégier. Si l’on crée des voies dédiées, réduire la vitesse à 30 en agglo est une ineptie. Il faut une réglementation qui permet comme aujourd’hui une vitesse régulée au cas par cas.
Les cyclistes qui se comportent comme s’ils étaient piétons mais qui se déplacent à une vitesse beaucoup plus élevée sont un véritable danger pour eux-mêmes, pour les piétons et pour les automobilistes. Civisme ici aussi.

JPEG - 24.1 ko
Carole Bureau-Bonnard
Député de la 6ième circonscription de l’Oise.
Première Vice Présidente de l’Assemblée Nationale

À quelle fréquence enfourchez vous un vélo ?

De temps en temps

Pour quel usage ?

Heureuse propriétaire d’un V.T.C. le vélo est lié au loisir en famille. Nous avons la chance de pouvoir emprunter l’aménagement Trans’Oise qui permet de magnifiques balades sur les berges du Canal du Nord.
Au delà de l’usage loisir, je suis convaincue que le vélo doit être un moyen de déplacement qu’il faut développer en territoire rural et urbain. Nous ne tirerons que des avantages collectifs à développer ce moyen de déplacement d’un point de vue écologique, sanitaire et économique.

Soutenir un plan vélo national ?

Oui, élue locale je mesure tous les jours les bienfaits du vélo .. je soutiendrai les projets des principaux acteurs dans ce domaine : collectivités- associations

L’émergence d’une génération vélo ?

Le lien avec les enfants est primordial si l’on veut changer profondément les comportements.

Ils n’ont pas été élus mais ils ont des choses à dire sur le vélo

Garry Cambon,
Candidat dans la 6ème circonscription

J’utilise le vélo comme moyen de locomotion personnel lorsqu’il s’agit de se déplacer en ville. De plus, je suis livreur à vélo en tant que micro-entrepreneur

Emmanuelle Bour
Candidate dans la 5ème circonscription

J’utilise le vélo principalement lorsque je suis à Paris pour des déplacements professionnels (les Vélibs). J’aime aussi me promener le dimanche avec mes filles en vélo à Bitry, pour allier moment familial et sportif !

Martin Battaglia
Candidat dans la 4ème circonscription

J’avais pensé à un crédit d’impôt équivalent carbone pour les trajets domicile travail, c’est-à-dire offrir une incitation fiscale à ceux qui abandonnerait la voiture au profit du vélo pour leur trajet quotidien. Éventuellement à généraliser à tous ceux qui abandonnent la voiture pour un moyen de transport moins émetteur de CO2, marche, roller, transport en commun, etc., crédit proportionné selon les émissions résiduelles du nouveau mode (faible si on prend le bus, élevé pour le vélo, la marche, etc.) et selon le kilométrage (plus important pour 10km que pour 1). Mais ce n’est qu’au stade de l’idée pour le moment

Johann Lucas
Candidat dans la 3ème

Vacances, famille, amis, je pratique de manière ponctuelle pour le plaisir, pour une balade comme pour des vacances en vélo (tour de l’islande en 2016).

Bertrand Brassens
Candidat dans la 5ème

Je pratique régulièrement.

JPEG - 710.8 ko
Prêt de vélo à Johann Lucas

Nous avons prêté gratuitement quelques vélos de notre atelier de l’agglo de Creil à Johann Lucas (candidat dans la 3ème, à droite sur la photo) pour sa tournée "ma circo à vélo", l’occasion de présenter la diversité des activités de l’au5v.

Nous répondons et répondrons à tous les candidats qui nous solliciterons quelque soit leur parti politique, le vélo n’est ni de gauche ni de droite.