Accueil > Les projets régionaux et locaux

Non à la réouverture du champ de tir de Senlis en forêt d’Ermenonville

publié le : 25 février.

Nous avons appris, en ce début d’année 2018, le projet de l’armée de réactiver le "champ de tir de Senlis" situé en forêt d’Ermenonville, près de la maison forestière du Biat.
Dans cette forêt qui fait partie du Parc Naturel Régional Oise - Pays de France, la circulation des piétons, des vélos (et des voitures...) serait alors interdite les jours de tir...

JPEG - 792.7 ko

La Trans’Oise et l’Eurovéloroute n°3 seraient alors fermées, la seule déviation imaginée par le Ministère de la Défense serait le GR11, simple sentier forestier complètement inadapté à la circulation des cyclistes (en dehors de quelques sportifs en VTT...).

Retour en arrière :

Dans un article du Parisien du 23 juin 2004, on pouvait lire : « Lorsque l’on se promène dans la forêt d’Ermenonville, côté Senlis, c’est évidemment le silence qui prédomine. On y croise essentiellement des promeneurs et des vététistes. Il existe cependant une zone totalement interdite au public et aux abords de laquelle on peut de temps à autre entendre des coups de feu ! C’est en effet au beau milieu de la forêt que se trouve le champ de tir où s’entraînent les militaires du 41e régiment de transmissions de Senlis (41e RT). »

Ce champ de tir n’était plus du tout utilisé depuis la fermeture du 41ème RT en 2010.
C’est sur ce constat que, peu après, le tracé de la Trans’Oise(le réseau départemental de voies de circulations douces) et de la véloroute européenne « EuroVélo-route n°3 » est arrêté.

Entre Senlis et Ver-sur-Launette–avant de traverser la Seine-et-Marne vers Claye-Souilly, c’est un tracé traversant la forêt d’Ermenonville en empruntant le Chemin Alexandre d’Anleu, puis la route forestière dite "Longue Route" qui est retenu, ces 2 routes forestières constituant la seule opportunité de relier Senlis à Ver-sur-Launette. Cet itinéraire a été aménagé et sécurisé par le département de l’Oise pour corespondre au cahier des charges des voies vertes et véloroutes. C’est une des rares véloroutes aménagées permettant de rejoindre l’Ile de France depuis les Hauts de France.

Cet itinéraire est inscrit :

Le jalonnement (signalisation directionnelle) a été mis en place par le Département de l’Oise, en accord avec le Parc Naturel régional Oise-Pays-de-France et l’ONF.

Toutes les cartes européennes (Eurovélo), nationales (carte IGN 1M924, cartes TOP 100), régionales (Schéma Régional VVV Hauts-de-France) et départementales (l’Oise à vélo), de même que les différents guides touristiques déjà édités (Chamina : Namur-Tours à vélo) prennent déjà en compte ce tracé. Il est emprunté par de nombreux touristes du nord de l’Europe.

Cet ancien champ de tir se situe maintenant au coeur du Parc Naturel Régional Oise-Pays-de-France, en plein espace naturel sensible classé Natura 2000 !!

En ce début d’année 2018, l’armée envisage de réactiver ce champ de tir pour permettre aux 2.000 militaires de la base de Creil de venir s’entrainer au tir plutôt que de devoir s’entrainer à Saint-Germain-en-Laye. La réactivation de ce champ de tir impose une fermeture de ces voies de circulation douces les jours de tir (en semaine, à une fréquence difficile à déterminer, mais estimée à environ 3 jours par semaine). L’armée fermera la circulation de cet itinéraire avec une signalisation adaptée les jours de tir et propose une déviation par le GR11. Le GR11 est, sur son tracé actuel, un simple sentier en terre naturelle qui ne comporte donc ni revêtement (praticable par tout temps et tout type de vélos), ni jalonnement, et ne répond pas aux exigences de largeur et de déclivités du cahier des charges du SN3V (schéma national véloroutes et voies vertes)...

JPEG - 897.6 ko

Compte tenu de tous ces éléments, notre association demande le retrait du projet de réouverture et la fermeture définitive de ce "champ de tir de Senlis".

Une démarche de l’AU5V est en cours auprès de la Commission Départementale de la Nature, des Sites et des Paysages –dont l’avis est attendu pour cette ouverture–, ainsi qu’au niveau du Département, de la Région et de l’Etat.